NOUVEAU !
2 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/ddh.jpg
 



Page écrite le 01-11-09 par "contact"

Nos Elites issues de l'ascenseur social républicain et de la bourgeoisie ont échoué. Que faire?



Crise économique!
Crise financière!
Crise politique!
Crise sociale!

Finalement, nous avons laissé des incapables diriger la Nation. Ils ont faillit! Pas seulement en France, mais partout.

Le modèle de société qu'on nous offre est défaillant: l'homme en est exclu (pourquoi? comment vivra t on dans un monde ou l'homme est oublié) et l'économie (l'argent) domine l'intérêt supérieur de la Nation.

Qui gouverne qui? On se le demande de moins en moins.

Nous sommes encore empètrés dans la crise présente et nous avons brûlé, détruit (nous dit on) notre capacité à y faire face.

Le monde est au bord de la faillite. La prochaine crise, les Etats n'auront plus les moyens de réagir.

Comment en sommes nous arrivés la? Comment nos responsables ont ils put nous mener à une situation aussi incroyable?

Irresponsabilité! Voila le maitre mot!

Alors, face à tous ces échecs, nous le Peuple nous devons de réagir! Comment? Quoi faire?

MON AVIS

C'est un chantier gigantesque que nous avons devant nous.

Je pense que notre société doit redéfinir ce qui la fonde: aujourd'hui cela rime plus avec "chacun pour soit" ou "que le plus fort gagne".

Je propose "l'homme au centre de toutes choses", "la nature au centre de toutes choses", "la Nation au dessus de l'économie", "les traditions au dessus des modes".

Je ne vois pas d'autres solution que retirer le pouvoir à ces incapables qui l'ont reçu sans le conquérir, par copinage.

Page écrite le 01-11-09 par contact

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

1

0

1

0

1

0

1

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant olivier - le 03-11-2009 à 14-28

Cette page me semble abuser d'automatismes de vocabulaire dépourvus de sens: "les élites (qui sont-elles?), les incapables, les responsables (de quoi sont-ils réellement individuellement responsables?), les traditions (lesquelles?)"; d'accord pour la critique de l'argent roi et pour remettre l'homme au centre mais qui s'avouerait ouvertement contre cette critique ? (notamment et surtout parmi nos "élites dirigeantes"). Nous ne sortirons pas du système socio économique actuel en revenant à je ne sais quelle tradition, en nous en remettant à la "Nation" , en nous contentant d'enlever le pouvoir à certains pour le donner à d'autres (ce qui fut le cas dans l'allemagne nazie ou dans la russie soviétique sur des arguments assez proches de ceux exprimés dans cette page).
Nos dirigeants sont là parceque nous, "le peuple" (pas moi personnellement) les avons élus. Ils sont parfaitement capables de gérer les vices du système actuel pour le faire fonctionner le plus longtemps possible, si besoin aux dépens des populations et à ce titre ils ne sont pas irresponsables. Leur compétence pour maintenir le système est même un problème crucial.
Il y aurait beaucoup à dire sur le consentement des populations à un ordre qui ne leur convient pas.
Notre responsabilité me semble être non pas de les déposséder de leur pouvoir mais de construire le nôtre, ce qui suppose une conception du pouvoir différente, ne s'exerçant pas du haut vers le bas. Il me semble que c'est là l'intérêt de ce site.

Ajouter un commentaire.