NOUVEAU !
1 visiteur en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/monnaie.jpg
 
Quand internet diffuse des faux pour de vrai manipulation d'opinions.



Réponse à une ( FAUSSE ) vidéo du Vénérable Professeur Kuing Yamang.


Texte reçu :

Une vidéo terrible du Vénérable Professeur Kuing Yamang, ( intitulée « Cours d’économie du vénérable professeur Kuing … ) qui explique pourquoi l’économie de la France va dans le mur… en des termes enfantins ( pourquoi vouloir complexifier ce qui est simple, si ce n'est simplissime )

Je vous reporte ci-dessous cet échange, mais vous ne pourrez plus la voir !.

- Bonjour, aujourd’hui dans notre rubrique d’économie, nous allons nous intéresser au déclin de l’Europe. Bonjour vénérable professeur Kuing Yamang. Vous êtes chercheur en macro-économie, micro-économie et en économie du développement. Vous avez vécu en Europe, plus précisément en France. Pouvez-vous nous en parler ?
- La société européenne actuelle est en train de s’auto-détruire.
- Tout-à-fait !
- Leur modèle social demande beaucoup trop d’argent, mais en même temps ils ne veulent pas travailler. Seules trois choses les intéressent, trois seulement : les loisirs, l’écologie et le foot-ball à la télé. Ils vivent donc bien au-dessus de leurs moyens, car il faut payer tous ces rêves d’enfants. Leurs industriels délocalisent car ils ne peuvent supporter le coût du travail en Europe, les impôts et les taxes pour financer leur assistanat de masse.
- Oui, on voit bien ici qu’ils délocalisent.
- Donc ils s’endettent en empruntant, ils vivent à crédit …
- C’est logique.
- Mais leurs enfants ne pourront pas payer. Les Européens détruisent finalement leur qualité de vie en se paupérisant.
- Donc, en fait ils choisissent de dépenser beaucoup plus que ce qu’ils gagnent.
- Oui, ils votent des budgets toujours déficitaires.
- Mais ainsi on leur prête. ( le journaliste se bidonne )
- On leur prête beaucoup trop, ils ne peuvent pas rembourser, ils sont asphyxiés par leur dette.
- Ils sont insouciants
- Mais en plus de s’endetter, ils ont un autre vice : Leurs gouvernements saignent les contribuables ! L’Europe et en particulier la France … détient le record mondial de la pression fiscale ! C’est un véritable enfer fiscal pour ceux qui créent de la richesse. Ils n’ont pas compris qu’on ne produit pas des richesses en les divisant mais en travaillant. Car, plus ils divisent cette richesse limitée, moins il y en a pour chacun. Ceux qui produisent et créent des emplois sont punis par l’impôt et les taxes et ceux qui ne travaillent pas sont encouragés par des aides.
- Oui, je vois
- C’est une inversion des valeurs.
- Donc, leur système est pervers et va imploser par étouffement et suffocation ?
- Oui, tout-à-fait !
- Je parlais tout-à-l’heure de la délocalisation de leurs entreprises : Leur niveau de vie baisse mais le notre augmente. Dans une ou deux générations, nous les aurons dépassés et ils seront devenus nos pauvres, nous leur donnerons des sacs de riz
- ( Le journaliste se bidonne )
- Il existe un autre cancer en Europe, et particulièrement en France : il y a beaucoup trop de fonctionnaires : Un emploi sur cinq. Ces fonctionnaires sont assoiffés d’argent public, ils sont d’une grande inefficacité, ils veulent travailler le moins possible, et malgré leurs nombreux avantages et acquis sociaux, ils sont très souvent en grève. Mais les décideurs pensent qu’il vaut mieux un fonctionnaire inefficace qu’un chômeur. Donc l’Etat paye ces fainéants ( le professeur et le journaliste se bidonnent )
- Merci bien vénérable professeur Kuing Yamang.


Voici une réponse selon Trazibule


Lorsque l’on veut avoir raison mieux vaux choisir son terrain, réduire un pays à sa seule économie est pratique pour le juger, c’est ainsi que ces économistes distingués ont par exemple détruit la qualité de nos productions agricoles, seuls ce qui est mesurable et chiffrable les intéresse, ce qui est bon et durable ne se chiffre pas alors on l’élimine.

Vous ne voulez parler que d’économie, c’est un choix, alors je relève le défis.

Oui la France va dans le mur, l’Europe s’autodétruit, c’est ce que disent ces fameux chiffres qui ne mesurent que ce qui est mesurable et pour eux les seuls chiffres intéressants sont ceux des propriétaires des entreprises, c’est à dire leurs bénéfices. Pour eux quand le 4/40 gagne, c’est le pays qui gagne, s’il perd le pays perd. Au fait aujourd’hui le 4/40 fait de très bonnes affaires alors où est le problème ? Justement il n’y a pas de problème, le gouvernement fait juste semblant pour encore accroitre ces marges délirantes de total, des banques d’Areva, et autres gamineries. La crise c’est pour le peuple pas pour eux ! Ils crient victoire sur tous les plans, social, financiers, politique, médiatique, ils ont tout pris même le langage ambiant est devenu leur propriété, l’homme de la rue s’exprime avec les idées de ces économistes, « ben voyons on vit plus vieux on travaille moins alors pensez vous à l’âge de la retraite… »

Donc la crise existe mais que pour le peuple, et que fait-il en France ce peuple « qui est fainéant » il bat tous les records de productivité, il n’est pas si nul que cela puisque nos dirigeants vendent au prix fort de l’euro, à qui veut, non seulement leur technologie de pointe mais en cadeau prime tout leur savoir faire ! Ne vous trompez pas ils ne le vendent pas aux chinois mais à leur propre classe dirigeante qui se fout éperdument d’être française, chinoise ou papou.

Notre fameux modèle social les ennuie, tout cet argent qui leur passe sous le nez, et donne pourtant de la santé et des connaissances à leurs salariés modèles. Les USA ont su fabriquer de bons petits citoyens de base dociles et incultes, voilà un modèle à suivre ! Les chinois ont su domestiquer de bons petits salariés obéissants et travailleurs, quel beau modèle aussi !

C’est vrai ca coûte cher, mais à quoi sert l’argent si ce n’est pas pour payer de ce que nous jugeons utile. Pour des français s’offrir l’éducation, la santé, la justice, la sécurité c’est important et nous nous offrons ce luxe que tant de gens nous envient. D’autres préfèrent s’offrir des voitures, des maisons, du luxe, des armées, quitte à vivre moins vieux, moins éduqués, moins libres, c’est leur choix, mais nous pourrions aussi dire que cela leur coute cher en terme de qualité de vie !

Trois choses nous intéressent:

  • les loisirs et la qualité de la vie, après tout n’est-on pas sur terre pour en profiter, oui je sais d’autres espère un paradis ailleurs, moi pas !

  • l’écologie car nous nous soucions de la qualité de vie de nos enfants, oui je sais d’autre préfèrent tout bouffer à chacun ensuite de se débrouiller !

  • Le football à la télé, heu à votre avis à quoi s’intéressent les américains ou les chinois, les africains ou les australiens ? Chacun a ses loisirs, et ses plaisirs, nous aussi, sauf que nous nous savons ajouter plus que les autres la musique, le théâtre, la littérature, le cinéma, la recherche philosophique ou scientifique, bref tout ce que cette éducation qui coute si cher nous a offert pour enrichir nos vies.

Nous ne visons pas au-dessus de nos moyens, ce sont nos structures économiques qui se les approprient ! Oui ce sont des rêves d’enfants et je le revendique, quels rêves avez-vous à part des rêves d’enfants de qualité de vie, de bonheur… Un magot et une vie passée à travailler c’est cela votre rêve ? Merci bien je vous le laisse.

Si nos industriels délocalisent car ils ne peuvent supporter le coût du travail en Europe, les impôts et les taxes pour financer leur assistanat de masse ce n’est pas parce qu’ils ne gagnent pas assez mais parce qu’ils veulent gagner toujours plus. Oui nous avons des progrès à faire pour corriger cette nécessaire solidarité sociale qui dérive vers un assistanat pernicieux, mais c’est un problème d’organisation, de contrôle, d’honnêteté de nos dirigeants et leurs conséquences sur l’honnêteté des dirigés. Ce n’est pas un problème de choix économique qui n’a jamais su s’organiser pour mesurer d’autres valeurs que leurs bénéfices.

Oui nous sommes couvert des dettes, et nous ne les rembourseront pas, le crédit n’a fait que remettre dans la poche des français les fruits de leur travail accaparés par ces banques qui accordent des prêts car elles ne savant pas quoi faire de ces montagnes d’argent.

Nos enfants ne paieront pas pour le pas détruire finalement leur qualité de vie. Ne confondez pas paupérisation et décroissance, être plus pauvre si nous sommes plus heureux n’est ce pas un choix que nous conseillent même toutes les alertes écologiques.

Nous n’avons pas tord, d’ailleurs si cela était, vous verriez vite les banques cesser de nous prêter n’est ce pas, ou alors ce sont elles qui sont dans l’erreur, vous ne le croyez pas ? Au fait où croyez vous que les banquiers en question préfèrent se faire soigner, comme d’ailleurs tous ces économistes si critiques de nos avantages sociaux et de nos dépenses ? Ne vous inquiétez pas ils ne sont pas plus bêtes que les immigrés de bases.

L’insouciance est notre façon de vivre ? Et alors c’est quoi votre façon de vivre ? Se faire du souci pour un avenir passé au fond d’une usine ?

Exact nos gouvernements saignent les contribuables ! L’Europe et en particulier la France détient le record mondial de la pression fiscale ! C’est un véritable enfer fiscal pour ceux qui créent de la richesse. Sauf que cet enfer semble beaucoup plaire à ces gouvernants, à voir tous les candidats qui se disputent pour être à la tête de l’enfer. Oui on paye cher, mais nos magasins sont pleins, même ceux de luxe, nos routes et nos hôpitaux sont parmi les meilleurs, nos autos, nos trains roulent, nos avions volent, alors où est le problème, si vous n’en voulez pas barrez vous ! Tiens donc j’ai l’impression que c’est plutôt le contraire, et malgré les apparences car ce sont les plus visibles, il n’y pas que des africains qui choisissent de vivre en France.

Oui nous avons un sérieux problème d’organisation, et surtout un sérieux problème de direction ! Mais ne vous inquiétez pas ce peuple a de l’expérience, il sait couper la mauvaise herbe quand elle envahi trop. Soyez patient !

Notre niveau de vie baisse mais sa qualité augmente, celui des chinois augmente mais leur environnement se dégrade !

Dans une ou deux générations, nous enfants jugeront.

Vous voulez éliminer les fonctionnaires ? Oui certains sont d’une grande inefficacité, d’autres que vous ne voulez pas voir sont au contraire d’une grand probité, comme partout même dans le privé, chacun veut travailler le moins possible, et malgré les avantages et acquis sociaux, ils sont très souvent en grève. Vous ne vous rendez pas compte que tout ce dont vous bénéficier aujourd’hui, congé payé, retraites, sécurité sociale, éducation, conventions collectives, ne sont issues que de ces fameuses grèves, et vous avez le culot de les critiquez ? Alors soyez cohérents ! Refusez ce qu’elles vous ont apporté des grèves, travaillez du lundi au samedi, sans congés, sans sécurité, sans soins, sans retraite, et mettez aussi vos enfants aux mines si vous trouvez que ces grèves sont un cancer !

Apprenez à observer, à réfléchir et à vivre avant de critiquer ! Je reste convaincu que si le modèle que vous défendez était vraiment appliqué vous seriez au premier rang de la manif à crier, « c’est la lutte finââââle… »

Page écrite le 7 noveambre 2010

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

1

1

0

0

1

0

2

1
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant Anonyme - le 08-11-2010 à 09-25

Cette video est un montage ! les choses ne sont pas si facile !

Intervenant Trazibule - le 08-11-2010 à 14-18

Je sais très bien que c’est un faux, c’est même signalé dans le titre de l’article. Mais répandre via un faux, des idées fausses mérite quand même une réponse.

Intervenant Kuryan - le 07-02-2011 à 00-26

Le milliardaire chinois Kuing Yamang s’offre Contrepoints !

http://www.contrepoints.org/2011/02/06/13108-lindependance-de-contrepoints-menacee

http://www.youtube.com/watch?v=WW204Z3Dun0

Espérons que Contrepoints ne perdra pas sa liberté d'expression.

Intervenant Bal - le 27-09-2011 à 09-35

Bravo !

Dans la précipitation, l'orthographe en prend un coup, mais ça se comprend. Moi-même, je frappe parfiois à côté de la touche, mais peu importe : c'est le fond qui compte et le votre est sacrément juste. Félicitations.

NB : ce n'est pas de la flagor,neire, je n'y gagne rien, c'est sincère.

Intervenant LTarkin - le 16-11-2012 à 17-22

"et bien dansez maintenant...".

Merci pour cette réaction qui résume très bien le sentiment général : pourquoi s'en faire pour l'avenir, après tout les autres paieront pour nous, et si les autres ne veulent pas, ce sera nos enfants. BRAVO !

C'est vrai quoi, pourquoi on s'embête à vivre dans nos moyens alors que tout devrait être gratuit... Les gens sont méchants.

Intervenant Jocrisse - le 16-11-2012 à 18-22

L'excuse selon laquelle les syndicats sont à l'origine des avancées sociales me hérisse. Il y a un anachronisme que refusent de voir ceux sortent cet argument du placard.

Comment comparer une situation du début du XXe avec celle de maintenant ? Les maîtres des forges, c'est fini !

Par contre maintenant on peut mesurer les effets des syndicats : les ports français désertés, l'industrie automobile en vrac, la distribution de la presse exsangue, les détournements de fonds de la formation, des CE de grandes entreprises, les "actions" qui coulent des entreprises, l'impunité des IRP (mains aux fesses, discipline, procédures judicaires ...), le poids démentiel de la fonction publique ... Les conventions collectives issues des grandes grèves ... Quelle farce !

Intervenant Trazibule - le 16-11-2012 à 19-37

Curieux que vous parliez des syndicats suite à un article qui ne les mentionne pas…
L’origine des avancées sociales serait d’après vous issue d’où ? du patronat ? Je serais intéressé d’en découvrir des exemples.
Ma connaissance de l’histoire me montre que les acquis sociaux sont plutôt issus des mouvements ouvriers organisés en syndicat. C’est vrai qu’aujourd’hui les syndicats n’en ont plus que le nom, le patronat a su discrètement « fluidiser » les rapports sociaux en s’offrant les services de leaders syndicaux, pas trop car il ne faut pas que cela se voie, Coluche en avait fait un sketch d’ailleurs.
Cela devient quand même évident quand les médias répandent le terme de « partenaires sociaux » désamorçant ainsi toute idée de lutte entre salariés et directions, aujourd’hui devenus anonymes sous formes d’actionnaires.
Vous accusez apparemment les syndicats d’être la cause de la casse de l’industrie française ? J’admire l’efficacité persuasive des médias. Ainsi pour vous ils n’auraient jamais du chercher à défendre ceux qu’ils sont censés défendre ?
Savez-vous que ce qui coûte le plus cher dans une entreprise aujourd’hui ? Ce ne sont plus les salaires, mais le coût du capital, banques et dividendes, mais étrange personne ne le relève. Pourtant qui produit la valeur dans une entreprise, celui qui travaille ou le rentier ?
Je reconnais par contre cette dérive des anciens syndicats qui se battaient pour le bien public vers une forme dévoyée de « syndicat » actuel, corporatiste prêt à tout pour lui-même.
Au cours des manifestations actuelles, je me demande souvent si ces hauts parleurs à pleine puissance servent plus à faire taire les manifestants qu’à les faire suivre docilement le drapeau syndical. Il y a mille pubs syndicales pour une ou deux revendications réelles souvent individuellement rédigées à la main et rejetées dans l’anonymat de la masse.
Au fait pourquoi n’y a-t-il jamais de grève dans l’industrie d’armement ?
Je pense que les syndicats sont devenus eux-aussi un outil d’oppression et d’encadrement du peuple.
Mais à mon avis, si les syndicats actuels ont une part de responsabilité, la casse des ports et des usines est avant tout du au néocapitalisme dont le seul but est toujours plus d’argent, (alors que les paradis fiscaux débordent de monnaie) allant chercher ailleurs, au mépris des citoyens et des pays, quel est le pauvre le plus facilement exploitable et le plus docile.
Mais pour expliquer cela il faut se plonger dans la compréhension des flux économiques et monétaires, et ne pas se contenter de clichés aussi trompeurs qu’efficaces.
N’oublions pas que ce que l’on croit penser est fortement influencé par des médias et des politiciens, pour la plupart soumis aux grandes puissances d’argent.

Ajouter un commentaire.