NOUVEAU !
1629 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/bandeau-defaut.jpg
 

EFFORT FINANCIER DE L’ÉTAT EN FAVEUR DES ASSOCIATIONS
Recherches statistiques

Ayant trouvé sur le site du gouvernement les rapports concernant les subventions de toutes les associations et étant déçus des statistiques officielles, je me suis livré à quelques recherches en suivant mes propres hypothèses.

Après un lourd travail de reconstitution de tableaux à partir de ces trois documents PDF de plus de 600 à 976 pages (jaune2016_asso_tome1, jaune2016_asso_tome2, jaune2016_asso_tome3) dont la présentation interdit toutes statistiques directes, j’ai pu mettre sous forme informatique d’une façon que je crois fiable puisque les totaux affichées correspondent aux totaux calculés.

Une difficulté est que les associations n’ont pas toujours un nom caractérisant leur domaine d’activité et des recherches complémentaires sont souvent nécessaire pour attribuer quel objectif a leur existence.

Exemple :

  • la FONDATION D'AGUESSEAU est « Au service des personnels actifs et retraités du ministère de la Justice »

  • FORMIRIS, « fédération des associations pour la formation et la promotion professionnelles dans l'enseignement catholique »

  • ASSOCIATION JESSICA France : « elle aide plus de 1 800 PME françaises par an, quel que soit leur secteur d’activité, à accroître leur compétitivité en les accompagnant dans l’intégration de solutions électroniques dans leurs produits. »

Voici quelques résultats :

Il existerait 29 377 associations subventionnée (j’en trouve 29 302 dans leur document ?)
Auxquelles sont versés 2 136 800 000 € (je ne retrouve que 2 112 185 890 € ?)

J’ai constaté aussi qu’une même association pouvait toucher des fonds sur des sources différentes, avec parfois une variation de sa dénomination.

Voici les 10 associations les plus subventionnées : Il est très étrange de voir qu’au 3éme et 5éme rang se trouvent deux associations pour le bien être des fonctionnaires des finances !

images/associations/associations-1.jpg
 

Voici la liste de toutes les associations touchant plus de 5 millions d’euros et le montants de leurs subventions ::


images/associations/associations-2.jpg
 

Déjà que nous avions les deux plus gros montants pour le personnel des finances, en voici une troisième pour la « gestion de la restauration »

La «Fondation d’Aguesseau » qui est pour les fonctionnaires de la justice est elle aussi bien dotée !

Cette liste place en bonne position tout ce qui est formation ce qui me parait logique mais elle me surprend car des priorités révèlent des éléments que j’ignorais :

  • la musique (philharmonie, orchestre, OPERA DE LYON) prend une place primordiale l’argent public donne priorité à cette forme d’art qui je pense ne profite qu’au loisir d’une petite élite de la population urbaine. Via les financements publics l’ensemble de la population offre des loisirs aux classes riches urbaines.

  • Surprise les personnels des administrations financières sont particulièrement gratifiés en 3ème et 5ème place via « EDUCATION ET PLEIN AIR FINANCES » (EPAF) et « ASSOCIATION POUR LE LOGEMENT DU PERSONNEL DES ADMINISTRATIONS FINANCIÈRES » (ALPAF) (voir plus loin la recherche plus détaillée)

  • Autre surprise les personnels de la justice sont particulièrement gratifiés via la FONDATION D'AGUESSEAU

  • La place des instituts catholiques au mépris de la laïcité (séparation des églises et de l’état) via FORMIRIS, ASSOCIATION DES EVEQUES FONDATEURS DE L'INSTITUT CATHOLIQUE, INSTITUT CATHOLIQUE DE LILLE, FORMIRIS.

Alors en regroupant sommairement ces 36 associations les plus subventionnées suivant ces critères voici les résultats :

images/associations/associations-3.jpg
 

Priorité aux organismes de formation ! D’accord mais ces organismes devraient êtres plutôt financés par les entreprises qui en profitent, je préfèrerais pour ma part que les aides aux associations s’occupent plus de social ou de culture.

La musique arrive en second place avec 72 245 474€, il ne me semble pas que dans la période actuelle ce ne soit une priorité essentielle ! Comme c’est de l’argent public payé par toute la population et que les grands festivals de musiques sont surtout destinés aux gens aisés des grandes villes, il est tentant de caricaturer en disant que les pauvres payent les loisirs de riches.

Je trouve très surprenant de voir que les subventions aux personnels des administrations financières, rencontre une telle priorité, il s’agit quand même de 61 018 300€ ! Sont-ils trop peu payés pour nécessiter une telle générosité ? Des avantages en nature sans commune mesure avec la dureté de leurs conditions de travail ! De même les personnels de la justice sont bien arrosés de 9 millions d’euros !

Que les activités agricoles soient autant subventionnées 4éme place, sachant qu’elles touchent d’autres aides par l’Europe entre autre, me gène aussi. « INSTITUT DU VÉGÉTAL» « INSTITUT DE L'ELEVAGE » « INSTITUT TECHNIQUE DU PORC » ce sont normalement des entreprises économiques qui ne sont pas à but non lucratif, elles devraient se financer elles-mêmes.

Au mépris de la laïcité les associations ouvertement catholiques arrivent en 6éme place en récoltant de leur coté 26 438 205 € ! Oui j’aurais pu les classer en social ou en formation mais leur spécificité religieuse devrait imposer une distance vis-à-vis de l’état.

Il ne s’agit ici que des associations les mieux loties, il faudra vérifier sur l’ensemble des associations.

Vu leur place record, cherchons du coté des administrations financières

Surprise les personnels des administrations financières sont particulièrement gratifiés via

  • 27 157 400 pour « EPAF » (loisirs)», http://www.epaf.asso.fr/

  • 24 930 900 pour « ALPAF » (logements) http://www.alpaf.finances.gouv.fr/cms/accueil/lalpaf.html

  • 8 930 000+75 329+43 947 pour « AGRAF » (restauration) http://agraf-asso.fr/

  • 3 133 378 pour « ATSCAF » (Sport et culture) http://locales.atscaf.fr/vitrine/association.php

Au total ces subventions offrent 64 270 951 €, 3.04 % du total de toutes les subventions.

À titre de comparaison, les Restos du Cœur ont reçu de l’État pour la même période, 1 560 259 € via 60 associations soit près de 41 fois moins ! Ils ont même osé donner royalement 44 € à « restaurants du coeur de seine et marne » !

Grâce à l'ALPAF, 753 agents ont obtenu une place en foyer meublé et pour 1 398 agents demandant un logement vide, 928 ont été attribués. (Quels taux d’attributions en HLM ?)
Les Restaurants du Cœur, pendant la même période n’ont accueilli que 1 284 000 personnes…
Catastrophe : pour 2017, la subvention ALPAF ne sera que de 14 millions), elle va devoir encore cette année puiser dans ses réserves afin de poursuivre son activité et assurer l’équilibre de ses finances.

Autres recherche :

Peu de gens s’intéressent aux petits chiffres mais allons voir ! J’avais mis en contrôle un minima à 100 euros, considérant qu’un tel chiffre était absurde, car donner si peu à une association me semblait impossible et bien c’est raté, il existe 191 associations qui ont été généreusement gratifiées de moins de 100 euros.
« L’ASSOCIATION DES DIRECTEURS ET PERSONNELS DE DIRECTION DES BIBLIOTHÈQUES ET DE LA DOCUEMENTATION UNIVERSITAIRE » (sic) a touché 35 euros soit moins de 0,15€ par lettre du seul nom de l’association !
Et le pompon revient à l’association « RESTAURANT CITÉ ADMINISTRATIVE MACON » qui récolte le généreux don de 1 euro ! Et le fait que les chiffres précédents sont de 6, 7, 12, 13, 13, 15 etc euros semble prouver qu’il ne s’agit pas d’une erreur ! Voici l’extrait du document officiel :

images/associations/associations-4.jpg
 

Qui sont ces brimées des subventions ?

Une étude rapide sur ces associations en se fiant à leur seule dénomination indique la répartition suivante : rurales 3, cantines 17, antiquités 63, culture 12, économie architecture 20, tourisme 27, indéterminées 49. La place des cantines (restaurants) et des antiquités (musées, histoires etc) me surprend.

Sachant que le coût comptable à la ligne semble évalué à environ 0.50cts d’euro, parfois même 1 euro, donner une subvention aussi faible coûte plus cher en frais de gestion par l’état plus ceux nécessaires à l’association que le montant transféré. Comment un élu ou un fonctionnaire peut-il ne pas se rendre compte du temps et de l’argent perdu ?

RECHERCHES THEMATIQUES

Les noms d’associations ne sont pas toujours révélateurs de leur activité mais les commentaires permettent parfois de compléter cette information, j’ai donc cherché parmi les 29302 associations des mots ou expression pouvant la rattacher à un groupe particulier :

Ces recherches sont illimitées, et je peux vous fournir l’outil pour les faire vous-même si vous le souhaitez.

Quelques résultats rapides, sur les noms seuls d’associations (le texte recherché comprend tous les mots commençant par chacun des terme séparés par des points virgules, les mots sont incomplets pour accepter les variantes exemple : « catholi » accepte catholique et catholicisme).

Il est aussi possible de faire la recherche en complétant les noms par les commentaires pour caractériser l’activité de ces associations.

LES PAYS

images/associations/associations-5.jpg
 
Oui l’amitié franco allemande écrase tous les autres budgets, 12 179 401 € avec ses 13 associations.
Graphe sans ce thème :

images/associations/associations-6.jpg
 
Quand certains disent que la Martinique est la danseuse de la France, ou que la Corse coûte cher cela se voit aussi sur les fonds versés à leurs associations.

LES SPORTS

images/associations/associations-7.jpg
 
La chasse qui n’est pratiquée que par une petite minorité de la population rafle tous les budgets ?
Pour connaitre le nombre de chasseur je ne trouve pas le nombre de permis de chasse délivrés en 2013-2014 : 1 246 273 (chiffres 2013-2014) chasseurs touchent 89 228 914 euros soit 71.59 euro par chasseur !
C'est-à-dire que les chasseurs qui représentent 1.86% des 66.9 millions de français touchent 78% des subventions accordées aux associations concernant le sport : (114 198 124€) ou 2.11% de l’ensemble des subventions aux associations.

Malgré leur grand nombre d’associations les joueurs de foot sont peu aidés et c’est le même genre de situation pour les autres sports.
Une recherche spécifique sur le football donne 197 subventions qui se partagent 2 463 114 euros sauf que la « fédération française de football » touche 1 627 034 euros en deux subventions soit les deux tiers des crédits. Les membres des services financiers (ici les douanes) sont parmi les mieux lotis avec 13 000 € ce qui aggrave encore le déséquilibre constaté plus haut en faveurs des employées de l’administration fiscale. Je constate aussi la même répartition entre fédérations de rugby et les clubs.

LES RELIGIONS

images/associations/associations-8.jpg
 
La religion musulmane ne trouve manifestement pas sa place, bouddhisme et non croyants sont ignorés, mais si le catholicisme touche autant que les associations laïques c’est avec beaucoup moins d’association. Le principe de laïcité est fortement subventionné mais sur beaucoup d’associations.

Ayant vu que certaines associations telles les OGEC ou FORMIRIS sont en fait des organismes de formation catholiques, j’ajoute celles-ci à ce tableau, pour être plus juste :

Il faut savoir que l’état finance aussi toutes ces associations notamment leurs écoles ou centre de formation par la défiscalisation des dons : Au lieu de payer des frais de scolarité élevés, les familles font un don défiscalisé aux associations en échange de frais réduit de scolarité. L’association facture moins donc moins de taxes et gagne plus, les familles payent moins par réduction d’impôts.
images/associations/associations-9.jpg
 
Les catholiques reçoivent une part encore plus importante, la multiplication des associations les aide en cela. Leur part représente plus de 1% des subventions, pourtant la laïcité devrait séparer l’état des églises ou au pire équilibrer ses prodigalités.

L’ECONOMIE

images/associations/associations-10.jpg
 
Formation et éducation raflent les gros budgets, mais les associations liées aux finances (essentiellement les aides aux personnels des ministères : « administrations financières; d'aguesseau; hotel des impot; plein air finances; finances publiques ») sont particulièrement gratifiés. Paradoxalement l’emploi travail et métier sont peu loti. Si de nombreuses associations se battent pour la santé leurs budgets ne sont pas au rendez-vous.

LES VALEURS

images/associations/associations-11.jpg
 
La laïcité est particulièrement bien subventionnée, voilà une valeur qui rapporte ! Quant à ces très nombreuses associations qui prônent la solidarité elle peine à trouver leurs budgets. Liberté égalité fraternité ne font guère recette.

LE SOCIAL

images/associations/associations-12.jpg
 
Si les politiques familiales sont très bien subventionnées, le handicap est mieux aidé que l’enfance, le féminisme a plus d’associations que d’argent, mais le pire est l’extrême faiblesse du logement social et des banques alimentaires.

LA CULTURE

images/associations/associations-13.jpg
 

Beaucoup d’association s’occupent d’histoire et de mémoire, mais les subventions sont généreuses pour la musique, les spectacles et festival, le retour politique sur investissement doit être meilleur. Mais le plus gros des budgets (plus de 41%) vont à la musique.

LA NATURE

images/associations/associations-14.jpg
 
Peu d’association pour les animaux et les plantes mais quel budget ! L’institut de l’élevage qui touche à lui seul plus de 13 040 036 € explique ce chiffre ainsi que celui des plantes qui touche 11 596 166 €. Donc en enlevant ces deux organismes dépendant du ministère de l’agriculture, nous obtenons une autre image :

images/associations/associations-15.jpg
 
S’occuper de pollution, des rivières, des oiseaux que cela plait plus aux élus qui sont plus généreux que parler d’environnement de climat ou de développement durable. Est-ce que l’écologie c’est juste pour faire joli mais qu’on ne va quand même pas mettre de l’argent la dedans pour freiner les affaires !

LES TRANSPORTS

images/associations/associations-16.jpg
 
Pauvre vélo, tant d’associations pour si peu de subventions ! Mieux vaut apprendre à voler, rouler ou naviguer ! Même le rail est défavorisé !

LES ACTIONS

images/associations/associations-17.jpg
 
Il semble que améliorer, former, accompagner soit mieux doté que diffuser, protéger, animer, développer, promouvoir, aider. Mieux vaut structurer ce qui existe que risquer de le modifier ?

J’ai ensuite cherché les mots les plus fréquents (les mots du type « associations », «club » etc… ne sont pas conservés.) voilà les 100 plus fréquents.

images/associations/associations-18.jpg
 
Voici quelques extraits thématiques.
Les mots concernant des lieux :

images/associations/associations-19.jpg
 
La répartition me semble assez équilibrée, Entre les régions, la régional, le national, l’aspect rural est évoqué l’aspect urbain, n’est mentionné que 40 fois.
Voici quelques résultats thématiques.

images/associations/associations-20.jpg
 
Les populations citées privilégient la famille avant les ruraux et les scolaires, les victimes et combattants, ensuite les mouvements de jeunes et les scolaires.

La grande priorité des mots utilisés parlent des jeunes et de l’école.

images/associations/associations-21.jpg
 
Je ne retrouve pas les mentions « catholiques » ou « chretien » car celles-ci sont rarement mentionnées dans les titres des associations, par discrétion vis-à-vis du principe de laïcité peut-être.

En regardant subventions obtenues par chaque mot on peut trouver les mots les plus rentables pour obtenir une subvention ! Sauf que ces subventions se partagent entre des nombres d’associations très différents

images/associations/associations-22.jpg
 
Sauf que ces subventions se partagent entre des nombres d’associations très différents, alors faisons la division :
Voilà ce que cela donne :

images/associations/associations-23.jpg
 
Musique et administrations financières et agricoles ressortent largement en tête !

Par contre les mots les moins rentables (moins de 100 euros !) sont ceux-ci : Si vous demandez une subvention ils ne vous seront guère utiles pour nommer votre association !

images/associations/associations-24.jpg
 

Pour avoir ce document en fichier PDF

Page écrite le 6 décembre 2017, mise à jour régulièrement.



               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
15-12-2017 à 09:07
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

0

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant Louest - le 08-12-2017 à 08-41

Merci pour cette compilation, ce travail d'enquête, qui confirme malheureusement tous nos doutes sur la question!

Cordialement

Ajouter un commentaire.