NOUVEAU !
3 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/bandeau-defaut.jpg
 
Une justice étrange !



Mises en examen des deux adolescents candidats au jihad


Quand j’ai entendu cette information, comme tout le monde et la formulation des commentaires était faite pour cela, j’ai trouvé normal que la justice s’en mêle.

Mais pourtant il y a quelque chose qui cloche.

Voilà des jeunes qui vont risquer leur vie en Syrie pour combattre un dictateur qui a mis en place une politique qui manifestement ne conduit pas à la paix civile.
Notre gouvernement avait même officiellement affirmé son rejet de ce gouvernement et envisager d’intervenir contre lui d’une façon ou d’une autre, de façon même armée, si les autres pays étaient d’accord.

Alors que reproche la justice à ces jeunes qui prennent l’initiative de suivre les souhaits de leur gouvernement ?
Non seulement ils font preuve d’un courage qui mérité, quelque soit les buts un certain respect, mais en plus ils se proposent de lutter contre un dictateur que leur propre pays désapprouve.

Si quelqu’un doit passer en justice ce ne peut qu’être les instigateurs de ce départ en Syrie, c'est-à-dire les intégristes qui les auraient recrutés, mais éventuellement ce gouvernement qui a désigné un coupable dans cette guerre civile, et incité à se battre contre lui, mais pas eux !

Voilà des jeunes qui partent pour faire justice et que l’on condamne ? En plus ils n’ont rien fait de concret, sauf prendre un billet d’avion, cela révèle des perversions surprenantes de nos institutions :
Peut être soupçonné coupable celui qui veut prendre un avion en fonction de la destination s’il n’a pas le profil voulu : Un commerçant (même d’armes), un banquier, un diplomate, un membre d’ONG n’auraient rencontré aucun problème !

Aujourd’hui on serait même coupable avant même d‘avoir agit, existe-t-il une faute d’intention ? N’aurait-on plus le droit de penser une cause juste et de vouloir la défendre ?

Cela montre que le droit de défendre une cause est le monopole des gouvernants, Eux-seuls décident de qui est bien ou mal, eux seuls décident de qui doit et comment agir.
Et s’ils n’ont pas osé agir ils s’en prennent à ceux qui ont plus de courage qu’eux ! Peut-être parce qu’ils leurs font honte de leur lâcheté !

Oui, je sais, ces jeunes ne seraient pas partie de leur plein gré, ils auraient été endoctrinés, mais est-ce différent de ces soldats envoyés à la guerre par leurs gouvernants ?

Oui ils sont censés aller défendre l’intégrisme Islamique qui nous déplait tant, est-ce différent de ces mercenaires partis défendre l’intégrisme économique libéral dans des pays africains ou ailleurs ?

Je ne suis pas pour ces intégrismes quels qu’ils soient, mais je pense que celui qui ose risquer sa vie bénévolement pour défendre ses idées mérite au moins qu’on le respecte, au moins plus que celui qui part défendre des idées pour un profit financier.

Ils affirment la libre circulation des hommes et des idées, mais ils n’autorisent que la libre circulation des armes et des banquiers.

Page écrite le 02-02-2014

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

0

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant antheduf - le 11-02-2014 à 17-10

Bonjour Alain, je persiste aussi à me demander si c'est bien la justice qui est "opératoire" dans ce cas : l'adolescence, on le sait, est l'âge de tous les excès : il fut un temps, pas si lointain, où les parents d'adolescents, à travers toutes leurs difficultés, cherchaient le sens de ce que faisaient ou pouv aient faire leurs enfants; mais l'heure de la réflexion semble bien passée et du coup, les hésitations propres à un acte (en l'occurrence, le départ!) vont se fixer et s'inscrire dans l'histoire de ces jeunes gens comme un délit grave. Qu'en était-il des jeunes gens partis pour l'Espagne combattre les armées de Franco? On les glorifie aujourd'hui, du moins en France! (aux USA, il semble que l'on les considère comme "terroristes" et je reprends ici le mot de Montaigne "vérité ici erreur au delà...); parmi eux, un certain André Malraux.

De toutes manières, nimporte quel adulte devrait savoir (se souvenir, etc.) de ce qu'il était à l'adolescence, l'âge des prises de risque  bien sûr des adultes devraient pouvoir les entourer et les protéger mais là aussi, l'école a échoué pour "apprendre à penser et à critiquer": alors, je rejoins le débat suivant : l'école n'est pas faite seulement pour apprendre à lire, écrire et compter mais aussi à penser, critiquer et raisonner, etc. Je cherche en vain, dans la réalité d'aujourd'hui, où sont les institutions républicaines qui peuvent aider ces jeunes?

Je persiste et je signe : le capitalisme a détruit les institutions républicaines et compte sur TF1 pour enseigner aux jeunes, la morale bien pensante

Intervenant Trazibule - le 11-02-2014 à 17-45

Je crois comprendre qu’à l’adolescence, l’être humain doit décider de vivre sa vie. J’associe à cette idée les tentatives de suicides des adolescents, comme si ils devaient décider ou non de vivre leur vie.  L’initiation des peuples dits « primitifs » était je crois cette rupture pour  choisir de vivre selon sa propre décision.

Je n’utiliserais pas le mot excès, mais seulement le mot idéal. Le jeune décide de tracer sa propre route en suivant son idéal, c’est souvent ce manque d’idéal qui pousse parfois à l’autodestruction.

Si un jeune est « éduqué » pour aller dans le moule fixé par ses parents ou l’institution, ce passage est problématique car il revient à réaliser à un renoncement de soi, à une stagnation dans la docilité de l’enfance.
Si au contraire il est « instruit » pour faire ses choix, alors il peut choisir le pire comme le meilleur, tout dépends de la morale qu’il aura acquis et des rencontres qui le séduisent.

La présence des adultes et de leurs différences doit être proposée mais jamais imposée, la liberté de son choix sera la valeur de son engagement. C’est dans l’enfance qu’il faut construire une éthique qui qualifiera ce choix adolescent.

La défection d’adultes, englués dans leurs contradictions, et soumis aux problèmes quotidiens, laisse la place à des vendeurs d’idéaux nettement plus attractif à celui qui cherche sa voie, surtout s’il n’a pas acquis d’esprit critique, et a reçu l’habitude d’aimer ce qui est spectaculaire.

Souvent j’ai l’impression que notre civilisation est comme ces adolescents, elle découvre qu’elle a la possibilité de s’autodétruire, et qu’elle doit choisir ou non de vivre sa vie. Comme il n’existe pas de rencontre, et que l’idéal proposé est bassement matériel, cela n’enthousiasme guère de vocation chez des peuples qui préfèrent s’enliser dans le spectaculaire, la mode et les jeux de guerre.

Intervenant simorgh - le 12-02-2014 à 00-37

Le lobby des barjots continu à matraquer que Bachar est un sanguinaire...
J'ai presque envie d'aller en Syrie donner un coup de main aux laïques du Baas...
Les Alaouites (Bachar) sont des chiites.
Les Ismaéliens sont des Chiites.
Les Druzes sont des chiites...
Les chiites sont les protestants de nos guerres de religion en France.

Les sunnites sont les chrétiens...
En Cévennes française, quand les Dragons de Villard le catholique, sortaient d'un village, les têtes des chefs protestants et de leurs hommes étaient coupées et exposées sur les murs et parapets des ponts. C'est bien mis en images dans le film les Camisards...
Rien de plus que ça. Et on dit qu'en Syrie c'est la boucherie.

Mais les "chiites " de Syrie ne font que se défendre contre des rebelles payés par des sunnites pour les liquider.
Les sunnites veulent l'éradication, par tous les moyens, de tout ce qui n'est pas de chez eux.
En  plus le parti Bass est laïque... bête noire de ces connards.

Scénario noir: Si les occidentaux réussissent leur saloperie le Liban éclatera, les chrétiens devront partir ou entamer une guerre qui ruinera tout ce qui a été fait depuis 20 ans pour reconstruire le pays, les Alaouites, les Ismaéliens qui n'auront pas ou peu de solution de replis seront égorgés.
Les Druzes tenteront le pari du réduit des montagnes du Chouf, ou l'exil en Israël puisque les meilleurs commandos de Tsahal sont de cette entité là.
Les Kurdes fileront au Kurdistan autonome, qui est Irakien... lequel Irak, en même temps que la Turquie, redoute un Kurdistan autonome en totalité comme ce fut formalisé après le première guerre mondiale qui vit l'éclatement de l'Empire Ottoman.
fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_S%C3%A8vres

Mais, heureusement, la Chine et la Russie sont un peu plus intelligents que BHL et Hollande. Ils savent que les termites émigrent quand ils ont finis de bouffer une maison... donc ils ont raison de tenir Bachar au pouvoir tant qu'une solution de remplacement n'est pas viable.
Ce sera le premier acte.

Ensuite les salauds de salafiste, roi du Takfir, toujours à la solde des Saoudiens et des Qataris tenteront d'anéantir l'Iran tout en foutant le bordel en Europe en général et en France en particulier.
La France, laïque en plus, est le ventre mou de l'opération, surtout avec les socialistes continuellement empêtrés dans leurs repentances à la con.
Et c'est pas Flamby le déburné qui va arranger les choses.

Depuis des mois les islamistes cognent inlassablement contre la laïcité... gémissent, se plaignent, se victimisent... et nos pauvres débiles en charge du pouvoir ne voient rien venir, ou font semblant de ne rien voir car le pétrole est leur crédo.
L'Emir du Qatar prend le pouvoir dans des zones entières autour de Paris... et nos enfoirés de ministres ne pigent même pas que, quand il donnera le signal, elles foutront le bordel dans des tas d'endroits à la fois, rendant la situation insurrectionnelle et ingérable.
Alors il arrivera en sauveur...

Nous n'avons pas fini de rigoler.
Pauvre France.

Intervenant baloo - le 12-02-2014 à 09-24


Interdisons partout la peine de mort (surtout dans les esprits…) et on y verra plus clair.

Ensuite, il faudra interdire la peine de mort économique (la pauvreté, pour faire court…), mais ça, c’est une autre paire de manches….

Intervenant Anonyme - le 12-02-2014 à 18-37

Sujet très scabreux...

Ne pas oublier que l'endoctrinement qu'ils ont reçu, ou subit, peut demain se retourner contre des Français, jeunes enfants par exemple, comme la gamine juive de Toulouse dont Merah s'est saisit de ses cheveux pour ne pas rater le crâne dans lequel il lui a mis une balle.

Ajouter un commentaire.