NOUVEAU !
2 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/religions.jpg
 
Brouillons pour un projet de constitution



Gouverner au nom d'un idéal ou d'une religion ? Un chemin vers le massacre.



Je ne suis pas coupable des crimes qu’ont pu faire mes ancêtres, colonisation, massacres au nom des religions, destructions en tous genres au nom d’idéaux politiques.

Mais je n’oublie pas et je me dois de chercher à comprendre comment ils ont pu en arriver à de telles atrocités. Ce n’est pas facile mais je veux comprendre pourquoi des hommes ordinaires comme je le suis moi-même, ont pu être conduit à agir de façon si négative. Je sais aussi que cela peut se reproduire et je ne veux pas être le coupable de demain.

Je me sentirais coupable si je laisse faire des crimes aujourd’hui et pire encore si je devais devenir ce criminel.

Quand un pape lance des anathèmes au risque de laisser se répandre des maladies graves, quand des imams tuent au nom d’une charia cette loi qui n’existe pas et n’est que l’interprétation personnelle qu’ils osent faire du Coran, quand des multinationales font des fortunes inimaginables en exploitant la misère humaine, quand des dictateurs étouffent des peuples au prétexte de leur délire. Si je n’affirme pas au moins mon désaccord je me sens coupable.

Les idées, religieuses ou politiques, sont des richesses individuelles l’homme a besoin de rêves pour mieux affronter les réalités, elles ont une fonction socialisante certaine. Les peuples ont besoin de partager des idéaux pour se reconnaître.

Mais ces idées peuvent être détournées de leur rôle pour gouverner. La religion ou la cause devient le flic intérieur facilitant répressions, dénonciations, éliminations. Quand tout va mal ce n’est pas la faute de ton gouvernant, c’est toi qui ne prie pas assez ou qui n’a rien compris à la cause !

Et quand ce sont des religions ou des idéaux qui gouvernent eux-mêmes, ils poussent les peuples au massacre, fondées sur du virtuel dogmatique ils ne peuvent pas gérer le réel forcément éclectique. Le virtuel étant hors du domaine raisonnable, il est illimité dans ses excès et détruit sans raison tout ce qui peut le mettre en doute. Vu que la recherche de perfection est illimitée, tout devient un jour au l’autre hors de cette perfection donc passible de destruction.

Vouloir faire entrer le réel dans un idéal de perfection conduit à éliminer toutes les imperfections, là est la cause des massacres.

La réalité est riche des ses imperfections c’est même le vrai moteur de son évolution.

Une société naît sur un idéal qui sublime le réel, elle s’épanouit tant qu’elle accepte de réfléchir la réalité de ses imperfections, et meurt quand l’idéal décide d’éliminer le réel au nom de cette perfection.

A toi mon ami je dirais que tu as raison de croire en ce qui te plait, tu pourras évoluer et t’enrichir dans le dialogue avec les croyances de ceux que tu rencontres, mais méfie toi dès qu’un chef utilise cette foi pour te dominer, et bats-toi contre cette foi si elle est n'est plus ta source d'énergie mais devient ton chef car elle détruira le dialogue qui te fait évoluer.

Page écrite le 20-01-2007

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

2

0

1

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant F Bocquillet - le 18-09-2010 à 20-21

NOUS MNR sommes en total accord avec ce texte

Intervenant mike - le 30-07-2011 à 23-26

pfffffff la aussi cest trop politiquement correct.....jai fait des conferances et parfois jai faillis me faire attaqué en justice pour propos déplacé..qu'importe...le probleme cest que tout le monde voudrait que lhistoire se soit faite sans guerre sans coulement de sang etc etc moi contrairement a vous jassume mon histoire de france et jen suis fiere...les associations anti raciste ont reussi a crée sur votre pensé un hold-up magnifique car vous culpabilisé de notre histoire je ne cautionne pas la religion mais sachez que si la france naurait pas lancé des croisades on serait peut etre sous un autre régime politique a l'heure quil est...notre passé a fait le présent et cest de ce présent qui fait que vous pouvez joué gracieusement les anticonformistes pour crée un nouveau futur donc on DOIT JAMAIS  regné nos ancetres comme vous lavez si bien dit...en disant au passage que tout les peuple ont esclavagé et colonisé au cours de lhistoire dailleurs il y a bien des noirs qui esclavage des noirs a lheure d'aujourdhui ,donc ca sert a rien de nous faire culpabilisé...lhomme n'arrivera jamais a se débarasser de quelque chose quil a lui meme crée comme la monnaie religion racisme etc donc maintenant on se démmerde avec...il faut juste écarté la religion le plus loin possible mais la laicité nest pas toujours respecté on perd de la christianisation chaque jour mais on risque quand meme l'islamisation d'ici 15 a 20 ans et je vois pas au nom de quoi il ne le ferait pas puisque ca fait partis de leur dogmes...bref....quel avenir radieux...

Intervenant Trazibule - le 31-07-2011 à 16-47

Sans renier l’existence du passé, sans s’en sentir coupable non plus, il faut le connaitre et le comprendre pour tenter de ne pas reproduire les mêmes erreurs.

Oui de nouvelles règles ne suffisent pas. L’interdiction de l’esclavage n’a pas supprimé l’esclavage, néanmoins elles lui ont supprimé sa respectabilité, c’est un progrès qui, à terme, finit par le réduire de façon notable l'esclavage.

Apprendre la laïcité aux tenant de l’islam n’est pas facile, mais cela reste je crois une voie possible, sinon quelle autre ? Croyez ce que vous voulez, mais notre monde est riche de toutes ces croyances, c’est ce qui fait sa diversité. Même votre propre croyance peut grandir de la découverte de l’apport des autres croyances.

Le meilleur chemin vers le désespoir, est précisément de croire qu’il est impossible d’espérer changer  quoi que ce soit. Après tout si les musulmans espèrent changer le monde à leur image, pourquoi n’aurions nous pas le droit de vouloir faire pareil nous aussi ?

Intervenant mike - le 01-08-2011 à 12-56

je repond a toute vos questions...je veux pas me défilé comme un voyou jassume mes propos mr trazi !lol pour votre premiere question sachez que n'importe quel religion est endogame donc ils veulent tous promovoir leur vision des choses comme l'ultime vérité...on a pas les meme heros et ca , ca change tout...leur message cest darriver a rendre leur caste le plus universel possible donc la laicité ca nexistera jamais chez eux puisque leur code civil cest aussi leur code religieux donc impossible mr trazi de les faire changez d'avis.........

et pour la derniere question bien sur quils sont le droit de faire voir leur vérité comme les chretien...(je met pas la religion juive car elle est justement pas universelle et eux veulent resté ensemble dans leur petit groupe il vaut mieux la qualité que la quantité pour etre solidaire et ils ont raison d'ailleurs nest pas des juifs qui dirige le monde?...et pour les religions orientale cest plus des philosophies de vie donc je les met pas dans le meme sac)

en tout cas votre derniere phrase est interessante puisque vous dites que tout le monde a le droit de faire voir leur vision des choses et le paradoxe cest que tout le monde doit obligatoirement suivre votre message pour que la planete survive..!cest pour ca que votre combat est admirable mais en vain car il y a justement trop de gens qui se targue de proner leur position plutot que d'étudier la votre...

Intervenant Trazibule - le 04-08-2011 à 12-34

C’est précisément la laïcité, valeur très française que nous pouvons exporter ! L’idée  de Voltaire est essentielle : « Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire. »

Une question « La tolérance peut-elle tolérer l’intolérance ? » n’a qu’une réponse, oui il le faut précisément pour démonter que la tolérance est une éthique capable de convaincre à terme l’intolérant de l’échec de sa méthode. C’est le même principe utilisé par le combat non-violent de Gandhi, ou par le principe de l’Aïkido. Sans faiblesse, démontrer patiemment  à l’autre que sa méthode ne lui permet pas d’évoluer, de se remettre en cause pour être efficace.

Le monde n’entrera jamais dans la petite idée qu’un convaincu s’en fait.

Ecoutez le mot « convaincu », il exprime exactement et clairement ce qu’il veut dire !

Nul ne peut changer le monde sans se changer soi-même.

Ajouter un commentaire.