NOUVEAU !
2 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/euro.jpg
 

RESUME: La TVA sociale devient l’argument à la mode pour lutter contre le chômage
et les délocalisations, mais est-ce une bonne solution ?
Quel est son but caché ?

Comment tuer la sécurité sociale à coup de TVA sociale !



Ceux qui tuent la sécu

Quelle belle idée ! Réduire les charges sociales et augmenter la TVA, manipulation appelée « TVA sociale » ou plus hypocritement « TVA anti-délocalisation ».

Mais réfléchissez bon sang au lieu d'écouter bêtement!

Réduire les charges sociales cela réduira-t-il les prix de ventes hors taxes ? En théorie oui, des prix de revient moins chers devraient donner des prix de vente moins chers, exactement le même principe que la baisse de TVA sur la restauration était censée faire baisser les prix de vente comme vous l’avez constaté n’est ce pas ?

Augmenter la TVA par contre augmentera les prix à la vente, là l’expérience ne nous laisse aucun doute ! « Oui mais un salarié coutant moins cher devrait favoriser l’embauche et la sécu préservée car les recettes de TVA compenseront ces baisses de charges ».

Sauf que les rentrées de TVA passent par l’état qui ne reversera qu’une part symbolique comme il le fait déjà sur les taxes alcools, tabacs ou autres destinées à la sécu (rappel de la vignette pour les vieux !). Vu l’emprise des dettes actuelles dans le budget, l’état a d’autres priorités que s’occuper de financer la sécu !

Et même si les entreprises jouaient le jeu, la baisse des charges sur les prix de revient étant répercutée sur le prix de vente ferait baisser l’assiette servant au calcul de la TVA. Alors que cette augmentation "sociale" de taux ne ferait que compenser cette baisse de rentrées! L'état n'étant guère gagnant, userait de ce prétexte pour ne pas reverser la TVA sociale à la sécu.

Mais quelles conséquences, qui gagne, qui perd ?

Fabriquées en France et vendues en France,

Les marchandises seront donc plus chères et la sécu touchera moins en charges sociales compensé par ce que voudra bien lui laisser l’état. L’état gagne plus de TVA, les entreprises gagnent plus (baisse des charges sociales) puisque cette TVA est payée par les ménages perdant du pouvoir d’achat. La sécu perd tout ce que l’état ne lui reversera pas.

Fabriquées à l’étranger et vendues en France,

Les marchandises importées seront plus chères du taux de TVA que l’état gagne, elles se vendront autant puisque ce taux augmente autant pour les fabrications locales, elles ne seront donc ni plus ni moins compétitives. Pas de réduction des importations, les ménages perdent la TVA au profit de l’état. La sécu perd tout ce que l’état ne lui reversera pas.

Fabriquées en France et vendues à l’étranger,

Les marchandises exportées seront moins chères de la baisse des charges, mais vendues sans TVA à l’export, les entreprises gagnent la baisse des charges traduites en bénéfices, elles deviennent plus compétitives, bravo ! Mais tout ce gain est payé par la Sécu qui perd l’intégralité de cette baisse de charges. L'état ne touche pas de rentrées de TVA.

Comme solution il reste :
• soit une nécessité rapide d’augmenter les charges sociales ce qui revient à annuler la baisse effectuée.
• soit l'état perd encore plus à renflouer la sécu,
• soit il la laisse simplement couler pour la privatiser (son rêve actuel).

Pourquoi cela limiterait-il les délocalisations ?

En théorie moins de charges sociales sont censées inciter à plus d’embauche locale, mais payer plus de TVA même si elle est récupérable ne coute-t-il pas plus cher aux entreprises, en avance de trésorerie que la réduction de ces charges ? Les tva sur les factures émises sont payables immédiatement à l’état alors que les règlements réels prennent souvent du temps. Faites les simulations comptables pour vous en rendre compte !

Trahisons !

Les charges sociales appartiennent aux salariés, même s’ils ne les touchent qu’au moment de la redistribution solidaire en cas de problèmes de santé ou autres. La baisse des charges contre une tva est un détournement de fond au profit de l’état. L’absence de réaction syndicale face à ce vol est une trahison scandaleuse démontrant leur rôle plus que suspect dans leur prétendue défense des salariés.

Le plus grave est la fin discrètement programmée de la sécu, rêve enfin envisageable de ces élites qui pourront s’approprier ce pactole en assurances privées.

Pourquoi n’aiment-ils pas la sécu ?

Ils n’aiment pas tout ce qui est social, car ils considèrent que les pauvres sont fautifs de leur situation, que les aides apportées sont un assistanat qui les laissent dépendants de la société, ils sont convaincus que leur richesse personnelle n’est due qu’à leur propre mérite et à leur travail, en oubliant qu’ils n’ont eu que la chance de naitre dans une histoire qui leur a donner ce goût du travail, l’éducation voulue, la chance, la famille ou l’intelligence nécessaire pour réussir. Pourtant un pauvre n’a jamais décidé de l’être ! L’attaque contre les mesures sociales d’Obama aux Etats-Unis part des mêmes principes.

La TVA sociale est une erreur voulue, dont le but caché est la disparition des solidarités sociales, elle doit être combattue et remplacée par d’autres propositions telles que la TAC, la TEB ou la Monnaie Sociale.

Page écrite le 29-01-2012


               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

1

0

0

0

1

0

1

1
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant ajm - le 29-01-2012 à 17-01

Excellente démonstration.
Un souhait : parler de "cotisations" sociales plutôt que de charges ( péjoratif et tendancieux )
Une remarque : la baisse des cotisations sociales affectera surtout les entreprises de main d'oeuvre ( batiment , restauration ) qui ne sont pas en concurrence extérieure....

Intervenant Anonyme - le 01-02-2012 à 21-08

je trouve ça clair et convaincant même si je ne suis pas spécialiste.

                                    Anne

Ajouter un commentaire.