NOUVEAU !
2195 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/parlement.jpg
 
Brouillons pour un projet de constitution



Les scrutins : Changement du système de vote



Quand un groupe est divisé à cause de son système électoral, il faut changer ce système d’élection.

En choisissant comme actuellement un seul individu dans une liste on arrive au résultat suivant :

Celui qui a une majorité peut se permettre d’affiner sa pensée ; celui qui a la minorité se doit de « ratisser large ». Peu à peu le groupe se trouve divisé en deux parts égales. Même à l’intérieur de chaque camp les prétendants vont aussi évoluer vers cette absurdité ou chacun des deux se retrouve avec la moitié du groupe pour lui.

De plus un homme peut se retrouver élu avec 50,01% d'opinions favorables parmi les seuls qui se sont exprimés, et parmi ces suffrages beaucoup ne sont pas sincères mais uniquement dictés par une stratégie destinée à éliminer un concurrent. Il gouverne donc avec la certitude d'avoir une majorité contre lui. Comment voulez-vous gouverner de façon crédible avec aussi peu d’appuis ?

Ce système de vote amène mathématiquement à la division du groupe et à l’élimination de celui qui précisément pourrait amener un consensus fédérateur. Les grandes gueules, les leaders avec leur cheptel de fans l’auront vite éclipsé.

Même quand un individu réussit à être un tant soit peu rassembleur, ce sera toujours un rassemblement contre un autre groupe jamais sur un vrai programme.

Le vote actuel conduit à voter non pas en fonction de ce que l'on pense mais en fonction de ce que l'on croit que les autres pensent: C'est un vote stratégique qui favorise obligatoirement les "gros" partis, les idées balourdes et classiques au détriment des originales.

Donc pour moi ce système de vote qui oblige à choisir une solution parmi les prétendants sans pouvoir donner son avis sur les autres amène mathématiquement à une situation de division.

Le plus stérile est le vote par "oui" ou "non" d'un référendum, car il ne permet absolument pas la mise en évidence d’une réponse de la population sur une question souvent complexe et son résultat apparaît plus comme sanction ou approbation de celui qui propose cette consultation. Le référendum européen est un exemple caricatural : Ainsi le "non" pouvait aussi bien rassembler ceux qui étaient contre l’Europe, ceux qui étaient contre Chirac, et ceux qui étaient pour une Europe plus sociale. Je suggère qu’une proposition référendaire propose toujours un choix entre plusieurs propositions alternatives ou lieu d’une question à répondre par "oui" ou "non".

De ces remarques j’en déduit qu’il faut changer de système de vote :

Exemple que la règle soit: "Choisissez parmi tous les prétendants les trois meilleurs selon vous. Un vote n'est reconnu valable que s'il contient trois bulletins différents". (Evidement valable que s'ils sont nombreux).

Conséquence: Oui un dépouillement un peu plus long (hélas) mais qui limite les votes "stratégiques" celui qui arrive en tête représentera un vrai consensus, et il pourra s'appuyer sur une majorité respectable puisqu’il n’aura pas que 50,01% mais plus facilement 60 ou 70% d'électeur favorables (puisqu'il y a en fait trois suffrages par électeur !)

Bon, ça ne règle pas tous les problèmes mais ça offre à l'élu un peu plus de représentativité...

Malgré l'inconvénient technique du dépouillement qui n’est pas insurmontable, la mise en place de ce système de vote sera délicate: la perte de pouvoir des ‘leaders’ au profit des ‘rassembleurs’ ne les laissera pas indifférents. On ne passe pas sans opposition d’un système qui choisi celui qui plait le plus à un système qui sélectionne celui qui déplait le moins.

Le vote que je propose devrait détruire l’effet de stratégie et favoriser le personnage le plus consensuel quel que soit son parti, il pourra s’appuyer sur une majorité moins étriquée. Ce scrutin peut conduire même à proposer des regroupements de personnes de différents partis, donc libérées de la tutelle de leurs partis.

Le spectaculaire devrait être remplacé par l'efficace.

Faites suivre cette idée si elle vous plait, il y a urgence !

Il est important aussi, de veiller au contrôle des discours politiques, voici pour cela une proposition de loi sur ces discours.

(Résultats sommaires d'un ancien test : Analyse des résulats !)

Nouveau test sur les candidats annoncés : participer à ce test ! (Résultats bientôt publiés).

Vers une proposition de loi de scrutin

Dernière nouvelle : Le gouvernement étudie lui aussi ces modes de scrutins

Page écrite le 11-10-2008

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
21-02-2017 à 11:10
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

1

0

0

0

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervention de mozygus 11-10-2008

Sans aucun doute, je suis partisan du premier nouveau genre de scrutin : celui des 3 choix. je le trouve bien plus probant que les deux autres (l'ancien et le second nouveau). par rapport à l'ancien, c'est simplement la vérité des opinions partagées et complexes de l'electeur. et le dernier genre de scrutin je le trouve trop fourre-tout, tout imprécis, car le vote, c'est avant un choix. le citoyen se devant de choisir, donc pour effectuer ce choix si primordial à la vie d'une démocratie, le scrutin aux 3 votes me semble le plus efficace !

Intervenant Trazibule - le 17-08-2010 10:45

Un ami d'Allemagne que je remercie m'envoie ceci (finalement cette idée fait son chemin !):

Je viens justement lire un article dans le seule quotidien allemand de la Gauche  "Neues Deutschland" dont mon adjoint Uwe en est un rédacteur responsable. Cet article avec le titre "Trois croix pour chqu'un" traite la proposition faite par une députée de notre Assemblée nationale Bundestag du parti La Gauche. Elle propose au Bundestag de voter ct automne en faveur d'une modification de la loi électorale:

Cette modicifiaction est déjà sur l'agenda du Bundestag pour 2010. Notre amie Halina Wawzyniak propose d'annuler notre système électorale qui comprend jusqu'à présent le droit pour chaque électeur de donner une voix (une croix) à un candidat directe d'un parti politique, et une deuxième vois à une liste (de candidats) d'un parti politique. Nous avons donc deux VOIX  lors de chaque élection (municipale, régionale, nationale). Cette facon de voter avait assez souvent causé des relations irréales dans la compositions de l'Assemblée nationale. - Maintenant Halina propose à donner TROIS croix à chaque électeur. Elle propose un système "trois-fois-trois". L'électeur aura trois facons de voter:

- Il pourrait donner les trois croix à la liste de son parti politique préféré, avec les candidats y inscrits dans leurs ordre
- Il pourrait donner une. deux, trois croix au candidats préférés du parti indépendemment leur place sur la liste
- Il pourrait aussi distribuer ses trois croix sur des candidats présentés par différents partis.

Finalement elle propose d'annuler la haie de cinq pour-cent des vois exprimée pour acceder au parlement. Elle palide également pour la disparution de la Commission électorale nationale qui donnait jusqu'à présent son accord sur l'acceptance d'un parti politique pour participer aux élections (d'après des critères formelles).

Intervenant Alphée - le 28-02-2013 à 22-14

Bonjour Trazibule,
Voici quelques liens vers des tests de différents modes de scrutins lors des dernières élections :
voteaupluriel.org/resultats-des-votes-en-ligne
www.votedevaleur.org/co/votedevaleur.html
www.strategie.gouv.fr/system/files/rapport_vote_par_note.pdf
Le système de Condorcet avait au premier abord ma préférence. Il est relativement proche du vote "à l'australienne" dont vous parlez (il semble que ce procédé soit utilisé dans l'organisation de courses à pied en Australie, d'où son nom. Je ne vois pas en quoi organiser une course à pied est sujet à votation, mais passons).
Condorcet lui-même reconnaissait que l'organisation très lourde qu'implique son mode de scrutin ne le rend pas très réaliste pour des élections dont le corps électoral est nombreux. C'est pourquoi un vote par notes (par exemple : note de -2 à +2 à donner par chaque électeur à chaque candidat) est plus réaliste. Mais cela donne plus de poids aux bulletins des électeurs qui auront utilisé tout le spectre de la notation (par exemple en n'attribuant que des -2 et des +2).
J'ai trouvé un système très original pour répondre à cet inconvénient :
gonic.lyon.free.fr/vote_a_eau.html#Technique_de_consultation
Comme vous, je suis contre l'anonymat du vote des représentants élus. Je crois voir une certaine évolution, car de plus en plus souvent je trouve le détail individuel des votes des députés, particulièrement sur les textes les plus controversés.
En espérant que cela alimentera vos reflexions,
Bien cordialement,
Alphée.

Ajouter un commentaire.