NOUVEAU !
4 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/parlement.jpg
 

RESUME: la politique caricature notre choix entre droite et gauche et cela nous mêne à quoi ?



Assez des caricatures politiques ! - 23-05-2007



Pourquoi toujours voir la politique comme un choix unique entre droite et gauche, pourquoi toujours caricaturer à l'extrême les opinions opposées en deux seuls camps uniques étiquettes capitalisme (on dit libéralisme pour avoir l'air plus gentil) et marxiste (on dit socialisme pour avoir l'air plus gentil).

Il n'y a pas deux solutions mais cent !

Pour certains ne pas crever consiste à promouvoir croissance, travail, production, argent, consommation, concurrence,...

Pour d'autre ne pas crever consiste à promouvoir écologie, humanisme, qualité de vie, partage, équilibre,…

Voilà moi aussi je sais être caricatural : Mais cela apporte quoi ?

Continuer de rivaliser de rhétorique pour savoir qui parle le mieux ? On va-t-on enfin prendre ce qu’il y a de mieux dans tous les camps pour construire de nouvelles solutions ?

Je ne nie pas et j’apprécie au plus haut point tous les progrès, découvertes scientifiques créations culturelles et qualité de vie. Je ne nie pas l’efficacité de la concurrence.

Mais je suis convaincu que nos modèles économiques nous mènent à la catastrophe et aujourd’hui presque tous les spécialistes le confirment. (voir le rapport Meadows les travaux du club de Rome datant pourtant de 1972).

Je suis convaincu que si nos petites rivalités de clans politiques continuent comme cela rien ne sortira de bon, qu’il faut travailler et construire de nouveaux rapports sociaux et économiques ; et surtout arrêter cette fuite en avant motivée par l’égoïsme individuel. Remplacer le toujours plus par le toujours mieux.

Page écrite le 30-05-2007

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

0

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Ajouter un commentaire.