NOUVEAU !
2 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/nucleaire.jpg
 
Goût de colère.

Du plutonium dans les balayures !

Information :

Au cours du démantèlement de l’unité de Cadarache destinée à la production du combustible MOX, on s’attendait à trouver 8 kg de Plutonium or on en découvre 39 kg ! Sachant que 7 kg sont nécessaires pour une bombe genre Hiroshima, et que normalement le plutonium est suivi au gramme près, qu’en plus cette matière est aussi un poison d’une violence incroyable, cela signifie que nos services de gestion des matières nucléaires sont totalement incapables de mener à bien leur travail.

  • "Pas grave, puisqu’on les a retrouvé !"

  • "Pas grave ? Mais si on est capable d’une telle erreur de 487% ! Qu’est ce qui prouve qu’en fait l’atelier n’en ait pas produit 70 kg de plus dont les excès auraient pu être vendus en douce, vu le nombre actuel d’acheteurs de par de le monde cela devrait être facile de faire cette transaction."

  • "Voyons n’exagérez pas, vous êtes trop négatif !"

  • "Négatif ? Au fait combien de centres atomiques sont gérés par les mêmes organismes ? Est-on sûr que parmi les autres il n’y ait pas les mêmes négligences ?"

  • "Nos institutions sont dirigés par des personnes responsables et hautement qualifiées, mêmes si l’une d’entre elle commet une négligence il ne faut pas généraliser !"

  • "Responsables ? Sans blague, alors pourquoi si elles sont si fiables a-t-il fallu trois mois pour que l’information soit publiée ? N’auraient-elles pas essayé de cacher ou retoucher quelque chose pendant ces trois mois ? Et je n'appelle pas "négligence" une faute équivalente à 5 bombes nucléaires ?"

  • "Elles sont dirigées avec sérieux par des personnes autrement plus compétentes que vous et moi et qui prévoient tout !"

  • "Ah oui ? Savez-vous pourquoi ce centre était en cours de fermeture ? C’est à cause du risque sismique important dans la région de Cadarache, car voyez-vous ils ont construit un centre nucléaire sur la faille de la Durance qui fait partie des zones les plus sismiques de France. Bonjour la prévoyance !"

  • "Vous voyez tout en noir, ce n’est quand même pas si grave !"

  • "Si c’est très grave car souvent à Cadarache travaillent des intérimaires pas forcément formés pour manipuler des matières radiocatives, plusieurs accidents se sont d’ailleurs déjà produits parmi eux, mais comme ils sont de passage difficile d’avoir les informations une fois éparpillés dans la société. Or il s’agit d’une opération de démantèlement, je n’ai pas l’information, mais je présume que pour une opération exceptionnelle, nécessitant un besoin ponctuel de main d’œuvre, il est tentant pour l’administration de passer par des sous-traitants. Au fait avez-vous entendu ce politique déclarer sa surprise de constater jusqu'à 8 niveaux de sous-traitance au cours d'une inspection dans des sites nucléaires ?"

  • "Vous êtes lassant à la fin vous faites du mauvais esprit, même si cela est vrai ils restent très surveillés !

  • Autant que le plutonium égaré ? Supposez que les soustraitants aient consciencieusement rassemblé tout ce plutonium dans un même container, savez vous ce qui se passe ? La masse critique est atteinte, réaction en chaine, criticité et boum ! Un joyeux Tchernobyl et pourquoi pas une explosion nucléaire."

  • "A-t-on frôlé ce risque de criticité à Cadarache?"

  • "Ecoute donc ce que disent les spécialistes « Difficile à dire en l’état des connaissances. "Ce qui est certain c’est que les marges de sécurité ont été réduites, c’est un problème en soi", souligne Jérôme Rieu."
    (Exemple d'un accident de criticité voir http://resosol.org/InfoNuc/criticiteMayak.htm).

  • "Et qui est ce Jérôme Rieu ?"

  • "Le directeur des installations de recherche et des déchets à l’ASN (l’Autorité de sûreté nucléaire). C’est peut-être d’ailleurs le même Jérôme Rieu, Ingénieur des Mines ; chef de la division développement durable, technologie et énergie, DRIRE (Direction régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement) Languedoc-Roussillon. (J’attends confirmation, mais existerait-il deux ingénieurs des mines ayant même nom, et même prénom dans la même région ?) Je soupçonne une stratégie de nos élites dans ce mélange des genres entre «développement durable» et «nucléaire»."

  • "Depuis quand le nucléaire est-il assimilé à un développement durable ?"

  • "Peut-être depuis qu’on s’est rendu compte que ses déchets vont durer bien plus que 20 siècles c’est ses poubelles qui seront durables ! A nous de gaspiller l’électricité tout de suite et à nos enfants de gaspiller leur temps sur 20 siècles au moins à s’occuper de nos poubelles !"

  • "Décidément vous êtes contre le progrès ?"

  • "Je n’appelle pas progrès ce qui détruit notre avenir, j'approuve les innovations que si elles sont respectueuses de la vie."

  • "Vous voulez donc revenir à la bougie ?"

  • "S'il faut faire du mauvais esprit, je sais faire pareil:

    «Avec le nucléaire vous voulez donc aller vers les bougies, celles des cercueils à venir !»
    Soyons sérieux, nous avons suffisamment de techniques pour produire l’énergie dont nous avons besoin, et suffisamment d’intelligences pour savoir nous contenter de peu d’énergie au lieu de la gaspiller. Mais notre système économique fonctionne sur le gaspillage sous prétexte de «faire marcher le commerce» et l’énergie en fait partie. Alors repensons notre système économique, nous aurons beaucoup moins besoin d’énergie, et économiserons aussi celle gaspillée à s’occuper de nos poubelles"

16 octobre 2009



               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

1

0

0

0

1

0

0

2
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Ajouter un commentaire.