NOUVEAU !
2 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/route.jpg
 
Pour comprendre notre monde.



Baignez-vous en toute sécurité, les "professionnels" veillent sur vous.


Ayant consulté le document officiel : « Référentiel de certification du système de gestion de la qualité de eaux de baignade », j’observe qu’ils se préoccupent

  • des analyses microbiologiques essentiellement les résidus intestinaux,
  • des algues : cyanobactéries prolifération de macro-algues et du phytoplancton.
  • et pour les analyses physico chimique, de la mousses, phénols, huiles, couleur, résidus goudronneux, transparence.

Donc n’est analysés que ce qui se voit et ce qui relève de la bonne qualité des stations d’épuration urbaines.

Par contre je n’ai trouvé aucune recommandation concernant,

  • les pollutions par les champignons,
  • les proliférations biologiques, méduses ou parasites
  • les pollutions pharmaceutiques,
  • les pollutions chimiques exemple pyralènes ou métaux lourds,
  • les pollutions radioactives,

Bref ne sont prises ne comptes que les pollutions que l’on serait capable de nettoyer.

Allez vous baigner au milieu des méduses en attrapant des poux ou des mycoses, en prenant une dose d'oestrogènes d'arsenic ou de plomb, saupoudré d'un peu de stontium, ne vous inquiétez pas c'est parfaitement propre (selon la loi !).

Normal vu que pour pondre cela ont participé surtout des élus politiques locaux qui ont tout intérêt à faciliter l’accès aux bonnes notes pour raisons touristiques, et des grandes entreprises Veolia, Suez Saur, Ginger qui ont tout intérêt à lancer des chantiers de stations d’épuration, mais aucun des grands pollueurs entreprises chimiques ou industrielles.

Si une pollution ne se voit pas ce n'est pas une vraie pollution. Sur les questions de réglementation et de paperasse, ne vous inquiétes pas, là ils n'ont rien oublié, çà ils savent faire, et cela se voit !

C'est triste car en cas de mauvaise analyse, ils interdisent l'accès à la baignade, et à Marseille les enfants n'ont pas d'autres endroits, vu le nombre et les heures d'ouverture des piscines municipales encore en état. Au fait celles-ci ne relèvent pas de la qualité des eaux de baignade, elles doivent dépendre d'une autre règlementation. Le chlore ou autres désinfectants sont-ils des produits sains et non polluants ?

Petit détail, à chaque grande pluie les eaux de mer se retrouvent polluées, pourtant l’eau de pluie est censée être propre non ? Alors d’où vient cette pollution, tout simplement c’est la ville elle-même qui est sale, la pluie trop rare ne fait que la nettoyer d’un coup… Dans certaines villes passent des arroseuses municipales qui rafraichissent et dépoussièrent les rues, à Marseille je n’en ai jamais vu…

Enfin ne ralons pas trop, c'est déjà mieux qu'avant où aucune surveillance n'était faite ! Par contre ne nous laissons pas endormir par de ce petit progrès.

Page écrite le 11/07/2014

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

0

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Ajouter un commentaire.