NOUVEAU !
1 visiteur en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/marseille.jpg
 

RESUME: Marseille qui a une dette colossale, entreprends des dépenses somptuaires,
Mucem, stade Vélodrome, combien cela va-t-il coûter à chacun des habitants ?

De quoi prendre peur ...



Une gestion à la Marseillaise !


Le Mucem à Marseille devient le projet phare de la ville bien que souvent critiqué...

Il a un coût de 412,4 millions d’euros ce qui pour une population marseillaise de 850 000 habitants coûte 485 euros par habitant, mais comme le nombre de salarié à Marseille en supposant que le taux d’embauche soit au même niveau que le taux national (alors qu’en réalité il est beaucoup plus faible) on arrive à 390 000 salariés donc chacun devra verser d’une façon ou d’une autre (taxes) la modique somme de 1057 euros, pour avoir l’honneur d’avoir ce musée à Marseille.

D’un autre coté toutes les aides et subventions aux associations diminuent de façon spectaculaire !

Vous aurez donc la culture mais pas la paix, car laisser devenir asociaux tous les quartiers défavorisés ne va pas vous amener la sérénité. D’ailleurs ne vous étonnez pas de l’avenir promis quand à titre de comparaison, on compte : - Un policier municipal pour 3 598 habitants à Marseille - Un policier municipal pour 1 500 habitants à Lyon. C’est leur choix, c’est votre insécurité.

Mais ce n’est pas fini Marseille a une dette colossale, 2500 millions d’euros, excusez du peu !

Chaque salariés va donc en plus du Mucem devoir assumer 6410 euros de remboursement soit en tout 7410 euros que la ville devra de gré ou de force ponctionner à chacun de ses salariés.

« Jean-Noël Guérini révèle que Marseille est la ville la plus endettée de France et la Communauté Urbaine de Marseille, qui est la plus jeune de France, est aussi la plus endettée. Et pas une paille ! L’endettement par habitant serait de 860 € à Paris, 900 € à Lyon et 2250 € à Marseille. Si on cumule la dette de MPM, on atteint le chiffre record de 3400 € par habitant ! »

N’oubliez pas qu’il faudra aussi payer entre 140 et 190 millions d'euros pour le stade Vélodrome afin de gagner 10 000 places, soit jusqu'à 19 000 euros le « fauteuil » ! Au passage cela coûte 223 euros pour chacun des 850 420 habitants amateur de foot ou pas ou 487 euros en plus pour chaque salarié ! (A propos, quand le prix d'un devis est flou, quel est le montant final en général ? Le plus faible ? Le plus fort ? Ou pire encore... )

Alors quelle solution ?

Avant toute chose replacer ces "responsables" qui gouvernent si bien cette ville. Ensuite relancer la seule chose qui peut tirer d’affaire une ville en dépôt de bilan : Remettre sa population au travail, et cesser de payer cette dette tant pis pour les créanciers, après tout s’ils ont pu prêter c’est bien parce qu’ils avaient de l’argent en trop, ils ont pris un risque qu’ils l’assument ! Marseille ne sera financièrement plus crédible ? A la bonne heure, ainsi elle ne sera plus tentée de s’enliser dans les dettes.

Et le Mucem ? Organisons un référendum populaire où chacun donnera ses avis. Mais pas un référendum en « oui » ou « non » mais un référendum proposant de choisir entre les différentes solutions proposées par les différents protagonistes de l‘affaire, pour ou contre, et suivons la décision des marseillais. Au moins pour une fois une décision sera enfin démocratique à Marseille.


SUITE ET AGGRAVATION


Ecrit depuis 2011, cette page n'a pas noté l'accumulation de nouveaux gaspillages, ils sont si nombreux, l'année de la culture Marseille 2013 a confondu culture et spectacle.

Les spectacles rendent les spectateurs passifs, cela ne les grandit pas, cela ne fait que les impressionner, valorisant celui qui leir en fout plein la vue.

La culture élève celui qui participe, l'enrichi de valeurs nouvelles.

Si vous voulez voir le rapport de la cours des comptes, vous trouverez autant de scandales que vous aurez le courage de lire...

Mais les marseillais aveuglés par les lumières ont reconduit au pouvoir ceux qui les ruinent.

Un autre document sur le même thème.


CA CONTINUE, L"AGGRAVATION ATTEINT LE DELIRE !


Dernnières nouvelles le stade coute finalement 500 millions d’euros pour gagner 7 000 places, la capacité de 67 394 entraine que chaque spectateur s’assoit sur 7 419 euro le fauteuil, tout cela dans une ville ou tous les services publics sont exsangues, les espaces verts sont détruits, la circulation la pire d’Europe, les écoles publiques asphyxiées, le chômage délirant, l’insécurité proverbiale, la pollution record.

Une chanson pour Marseille.

Page écrite le 09-01-2011

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

1

0

0

0

1

1

1

2
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant Paganel - le 07-02-2011 à 07-14

http://www.journaldunet.com/recherche/?f_recherche=%22o%F9%20habitent%20les%20riches%22

Intervenant Le Berger - le 07-02-2011 à 10-32

Entre la L2 prévue depuis 1933,  "déjà " commencée depuis 19 ans, avec une fin prévue pour 2014 et la patinoire, le Mucem et d'autres abberations il n'y avait pas photo ! et pourtant la L2 est toujours en rade !

De plus, la Cour régionale des comptes vient de fustiger le Conseil Général pour des placements bancaires de 400 millions d'Euro dont 40 de longue durée. Pourquoi ne pas faire régler le million d'Euro de l'escroquerie de S.ANDRIEX au Conseil régional et les bloquer avec l'argent placé du CG et celui de la CM suite aux escroqueries d'A.GUERRINI et verser le tout au budget de la L2  ?. Le Berger 

Intervenant Horst - le 08-02-2011 à 18-58

Il est étonnable de constater que l'administrateur de ce site quzi ne porte même pass un nom ou titre mette tant des sujets sur ce site: questions internationales, questions philosophiques, et et et - et aussi des questions de la politique communale, concrètement de Marseille.

Le problème en est qu le visiteur X rendant visite à ce site est bien désorienté par les differents sujets dont un des auteurs s'appelle "trazibule". Est-ce que "trazibule" est une personne bien honorée vue éducquée habitant à Marseille ou enseignant les autres thèmes à la Sobonne? On se demande si Marseille possède une Université ? Si oui, alors trazibule est aussitot un savant en plusieurs domaines scientifiques et en même temps un patriote marsellais s'occupant aussi du budget de la Ville.

Mais si "trizibule" est vraiement un homme bien cultivié et formé dans les différents domains sociaux alors il devrait - en tant que patriote marseillais - aussi bien être heureux sur cette décision prise par l'Etat centrale à Paris de rendre toutes les choses à Marseille au MUCem qui se trouvent toujours à Paris. Par cette geste le MUCem obtiendra une compétence plus grande et deviendra une vraie perle culturelle pour cette Ville Marseille. Par conséquence Marseille possédant de cette "perle cutlurelle" sera de nouveau cible des touristes intéressés à la culture du Midi et de l'histoire ancienne et de Moyens age. Les citoyens de Marseille en profiteront - non seulement par l'argent que les touristes laisseront à Marseille, mais aussi de la consience culturelle accrue à Marseile.

Il faut aussi bien distingué que les frics prévue pour le domaine de la culture établi dans le budget municipal ne peuvent pas destribuer dans d'autres domaines: sociale, infrastructure, santé, éducation. La loi centrale prévoit qu'un budget municipale ou même départemental ne doit pas uniquement orienté vers un domaine sociale.

De telles lois existent d'ailleurs partout dans des Etats démocratique - heureusement! Aprtès la Seconde guerre mondiale les peuples dans les nations européennes avaient voté en faveur d'une distribution plus au moins égale des impôts composant le budget à plusieurs domaines de la vie locale, régionale et nationale. de cette manière ont voulait ´ßeviter que les impots soient uniquement prise pour soutenir les industries au détriment des citoyens.

Si en effet la Municipalité ignore des intérets de quelques catégories de citoyens, il faut revendiquer la justice sociale. Mais jamais au détriment de la culture et de l'éducation des citoyens. Il y a sans doute d'autres dépenses moins importants comme les salaires des fonctionnaires qui pourraient attendre un an, deux ans. On peut aussi lever les impots sur le terrain ou sur les revenus des entreprises. - A Athènes les citoyens avaient revendiqué de leur municipalité de encaisser des impots su les chiens. De cette manière les citoyens étaient forcé de se charger de leur responsabilité sur leur chien et de ne pas le laisser trainer librement dans les rues, et la Municipalité pouvaient prendre cette argent pour alimenter autre domaines sociaux.

Je souhaite bonne chance à tous ceux à Marseille qui s'engagent à améliorer les quartiers et les habitations des citoyens pauvres de la ville.

Une critique est toujours nécessaire à une politique anti-populaire. Elle est victorieuse au moment où on vise en avant avec des propositions  améliorant la situation.

Intervenant Trazibule - le 08-02-2011 à 22-52

C’est un peu vain de poser plusieurs fois la même question à propos de l’usage du pseudo Trazibule, pour lequel je me suis déjà expliqué plusieurs fois.  Je vous crois capable de critiquer ou d’apprécier une idée indépendamment de qui l’émet non ?
A propos de Marseille, c’est vrai qu’il existe des budgets pour telle thème ou tel autre et que mélanger tous ces chiffres peut paraitre trompeur. Pourtant nos communautés devraient quand même choisir ses priorités, je trouve choquant de faire des économies drastiques sur ce qui est vital, pour se glorifier de luxes culturels très couteux. Je constate aussi qu’il n’a pas été demandé aux citoyens quels étaient leurs choix. Il est rare que les candidats annoncent vraiment ce qu’ils comptent faire une fois élu et même s’ils l’annoncent, il n’existe pratiquement aucun moyen de les obliger à tenir leurs engagements, alors ils peuvent se permettre de faire n’importe quoi.

Ajouter un commentaire.