NOUVEAU !
1 visiteur en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/coquillages.jpg
 
Brouillons pour un projet de constitution



Petit calcul simpliste pour comprendre la T.A.C. :


Désolé pour les littéraires mais parlons chiffres ! Il en faut pour tous les goûts.

Je fabrique un gadget : 10 euros de matières premières, 50 euros de travail. Je paye en tant qu’entreprise 10 euros et 2 de tva, puis 50 euros et 40 euros de charges sociales (salariales ou patronales cela revient au même c’est payé par les comptes de l’entreprise) bref cela me revient à 100 euros (les 2 de tva seront récupérés) que je revends 120 euros par exemple, un peu de marge (20%) quand même ! le client paye donc 144 dont 24 de tva. L’entreprise encaisse 24 récupère 2 et donne 22 euros à l’état.

Etes-vous d’accord ?

Si oui il y a bien eu une tva payée sur les 40 euros de charges sociales! Donc il y a cumul pour l’état de toute façon !

Avec la tac il existe trois solutions de changements, suivant qu’avec la fin des charges sociales on choisi d’augmenter la marge, ou augmenter les salaires ou diminuer les prix. La solution la meilleure étant intermédiaire, je vais donc répartir arbitrairement entre ces trois avantages.

Je re-fabrique le même gadget : 10 euros de matières premières, 50 euros de travail. Je paye en tant qu’entreprise 10 euros et 2 de tva et 1 de tac, puis 50 euros et 0 euros de charges sociales bref cela me revient à 61 euros (les 2 de tva seront toujours récupérés). Alors j’augmente les salaires (10%) à 55 euros le produit me revient maintenant à 66 euros. J’augmente ma marge de 10%( 22%) je revends donc 81 euros par exemple, le client paye donc 97 avec 16 de tva et 107 avec 10 de TAC (Tva sur TAC ou TAC sur TVA ou les deux sur le HT à voir)

  • Le client paye en fin de compte 107 au lieu de 144.
  • Le salarié touche 55 au lieu de 50
  • L’entreprise marge 15 au lieu de 20 mais en pourcentage elle passe de 20% à22%. (Vu ces prix la production ne peut que repartir)
  • L’entreprise encaisse 16 de tva et récupère 2 et donne 14 euros à l’état.
  • L’état touche moins de tva c’est normal l’article est moins cher, mais globalement son taux de tva étant inchangé, et comme logiquement la production repart, la quantité compensera.
  • Le social encaisse 11 sur ce cas au lieu de 40 mais ne pas oublier qu’il touchera aussi 10 sur les importations, et 10 sur le travail mécanisé au lieu de zéro actuellement !

D’autres conséquences positives ne sont pas chiffrées :

  • Simplification énormes des encaissement des charges,
  • Suppression des exonérations sociales injustes
  • Plus de défauts de paiements Urssaf,
  • Simplification des fiches de payes,
  • Disparition du travail au noir,
  • Relance du travail manuel par rapport au machinisme ou l’import,… etc…

Bon suis-je plus clair ? Ais-je fais une erreur de calcul ? Où est l’erreur de logique ?

A vos critiques !

Pfouhhh … pas marrant tous ces chiffres ! Même s’ils sont très arrondis.

Page écrite le 03/03/2009

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

0

0

1

1
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Interlocuteur Paganel - 05/03/2009

Rappelons donc l'essentiel du message :

1) La prétendue TAC n'existe pas; il s'agit simplement d'une bête TVA perçue avec un très grand différé (puisque pas au fur et à mesure, d'où perte de temps, mais uniquement en fin de course) qui n'arrange personne.

2) Il est en effet aberrant de pénaliser le travail humain par rapport à celui des machines dans une société dont les mentalités ont 40 ans de retard et continuent à percevoir de façon anachronique le travail - dans lequel la vie s'évapore pour 80% de la population - comme un besoin.

3) Dans cette optique et si le chômage cause des troubles sociaux, faisons donc travailler les gens plutôt que les machines. Remettons des poinçonneurs dans le métro, c'est vrai que les quais étaient bien plus calmes quand il y en avait.

4) (Sarcastique) Mieux, interdisons les engins de chantier et même l'emploi d'outils comme les pelles et les pioches et obligeons les travaux de terrassement à être réalisés avec des petites cuillers (*). Pour un même volume de terre à déblayer, on "créera" assurément beaucoup plus d'emplois !

Interlocuteur Trazibule - 05/03/2009

Mais non, il est hors de question d’en revenir au travail manuel, de renier le machinisme te les automatismes, où aurais je dis cela ? Nulle part !

J’ai détaillé avec des chiffres simples, pour expliquer comment cela fonctionne, as-tu lu ? Et vérifié ?

Non le mélange TAC et TVA serait la pire des solutions, car il faut séparer ce qui revient au fonctionnement de l’état et ce qui est nécessaire au social.

Non il n’est pas possible de croire que chacun pourrait se garder sa faire petite retraite pour plus tard, mais c’est un circuit long qui immobilise une grande masse monétaire capitalisée, et si cela est investi dans des structures spécialisées et volontaires, cela conduit aux aberrations des fonds de pensions américains ce qui ont précisément contribué la situation actuelle.

La répartition a l’avantage d’être un circuit court, la structure obligatoire (au moins ne partie) ne pourrait être supprimée que si les hommes étaient assez sages, mais l’envie du jour le jour fait vite oublier la crainte du lendemain.

L’avancée du machinisme est splendide, j’en suis le premier défenseur, ce n’est pas détruire les machines pour mettre les hommes au travail que je préconise, mais remettre l’homme à sa valeur, que son travail ai au moins la même valeur commerciale que celle des machines, au lieu d’être pénalisé par une taxation qui n’a de logique que ses raisons historiques.

Ces solutions doivent vraiment permettre non seulement une remise en valeur du travail humain, mais en même temps une réduction importante du temps de travail et de sa qualité, en utilisant enfin les machines pour leur but: Aider les hommes, et pas pour ce détournement pour le profit: les remplacer. Et ce, sans perte de pouvoir d’achat ni de sécurité sociale.

Mieux encore ma solution complète permet autant le droit à la paresse que le droit à la richesse, sans qu’il y ait l’impression pour l’un d’être aux crochets de l’autre !

Intervenant EUKINI - le 22-07-2009 à 18-25

Pour ce Monsieur Paganel

Vous écrivez:
La prétendue TAC n'existe pas; il s'agit simplement d'une bête TVA perçue avec un très grand différé (puisque pas au fur et à mesure, d'où perte de temps, mais uniquement en fin de course) qui n'arrange personne.

Je vous répond:
Qui vous permet d’écrire cela? C’est pourtant bien clair et bien exposé, la TAC n’est en aucun cas une TVA Monsieur!

Elle n’en a ni les vices ni les défauts, elle n’est perçue UNIQUEMENT que par l’utilisateur FINAL ce qui provoque une immense simplification. C’est pourtant très clair non?

Differé? La consommation ne se diffère pas elle est constante et n'a RIEN à voir avec l'évolution du marché de l'emploi. Qu'allez vous chercher? Midi à 14 heures?

Vous achetez un steack? VOUS payez la TAC! Vous achetez un appareil photo vous payez la TAC et puis c'est tout!

Différé? Ne mélangez donc pas tout! La TVA c'est la TVA, ca fait le délice des comptables ce petit jeu d'écritures baladeuses. La TAC monsieur n'a RIEN à voir comprenez vous ou pas?

De plus, à l’inverse de la TVA, il est clair que la TAC sera due lors de l’exportation de produits finis faits ici en France et n’ayant pas, du fait de sa non consommation locale, encore payé sa participation au financement de notre sécurité sociale.

Il y a a des gens pour qui ce qui est simple doit forcément devenir complexe.

Etrange de lire cela en 2009 alors que tout s’effondre justement à cause de cette taxation débile et obsolète du seul travail humain.

2) Il est en effet aberrant de pénaliser le travail humain par rapport à celui des machines dans une société dont les mentalités ont 40 ans de retard et continuent à percevoir de façon anachronique le travail - dans lequel la vie s'évapore pour 80% de la population - comme un besoin.

Ces réflexions philosophiques ne solutionnent rien Monsieur vous vous écartez du sujet de ce forum, si l’assiette est vide on ne mange pas, si le travail ne vous plaît pas ou si vous n’avez plus besoin de travailler, je ne vois pas en quoi ce site peut vous intéresser

Dans cette optique et si le chômage cause des troubles sociaux, faisons donc travailler les gens plutôt que les machines. Remettons des poinçonneurs dans le métro, c'est vrai que les quais étaient bien plus calmes quand il y en avait.

Ceci par contre est très important Au japon voyez-vous rien n’est automatisé, ni métro ni ascenseurs, justement pour éviter ces sottises, ces dégradations et ce laisser aller qui fini par coûter bien plus cher en flics et autres service sociaux que quelques salariés devenus chômeurs.

Maintenant la suite de votre message n’est pas sarcastique, elle est tout simplement ridicule Monsieur.

Ce site propose une solution bien plus maligne et intelligente que ce fatras de bricolage autour du financement par répartition de choses que l’on ne peut plus répartir du fait de nos variations démographiques.CSG RMI RSA j'en passe et de bien meilleures pas vrai?

Moi je trouve cette solution GENIALE et ne lui trouve que peu de défauts face aux avantages sur ce très vieux système dit de répartition et de seule taxation du travail national humain alors que 50 à 60% de ce que nous consommons est fait ailleurs et ne participe en RIEN au financement de nos retraites ni a celui de notre santé publique!

Merci Monsieur Tazibulle!

Interlocuteur Jean-Paul Sierra - le 17-09-2010 à 05-17

"L'utopie d'aujourdh'ui est la règle de demain". Ma citation est approximatie mais "juste", c'est pas des maths mais çà le fait.

Par contre ta démo, qui elle est matheuse, sur les avancées de la TAC tient bien parfaitement la route mais est un peu broussailleuse pour qui, comme moi loin d'être un phoudre, a mis de coté tout çà depuis longtemps.

Je vais me permettre une petite proposition qui devrait aider ceux qui voudraient s'ammuser. Ce sera un peu plus géo-photograpique, tu en fera ce que tu voudras.

J'ai l'ADSL depuis peu, sans enthousiame particulier, mais tu pourras te vanter de m'y avoir fait passer plus d'un tour de cadran! Ton site respire l'humanité dans les directions j'oserai je pense intervenir quitte à me planter!

Salut là je vais me coucher.

Ajouter un commentaire.