NOUVEAU !
3 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/eau.jpg
 
Brouillons pour un projet de constitution

Loi sur l’inutile

La solidarité ainsi que le dernier article modifié de la déclaration des droits de l’homme impose à tout propriétaire d’un bien a en faire un usage utile pour lui même ou pour la collectivité.

Ne sont pas considéré comme utile l’appropriation pour raison de spéculation.

Un bien immobilier ou mobilier est considéré comme utile à son propriétaire (même s’il s’agit de l’état) s’il est occupé au minimum sept jour par an.

Par voie judiciaire, sur demande de l’état ou de personnes morales, tout bien considéré comme « inutilisé » peut être revendu aux enchères le produit de la vente (frais déduits) est remis à l’ancien propriétaire, ce propriétaire étant exclu de la vente.

Il lui est cependant possible d’éviter cette vente en réglant une taxe proportionnelle aux taxes fiscales qu’aurait entraîné l’utilisation possible et réaliste du bien sur la période incriminée.

Commentaires

Cette loi présente l'avantage pour l'état qu'un bien

- Soit lui rapporte parce qu'il est normalement utilisé et produit de ce fait des échanges commerciaux donc de la TVA.
- Soit lui rapporte une taxe ce qui induit pour les propriétaires la notion que le gaspillage ou l'inutilisation de quelque chose n'est plus considéré comme normal mais considéré comme fautif.

Exemple: Posséder une oeuvre d'art enfermée dans un coffre pour le seul placement spéculatif ou comme garantie financière devient anormal. Il n'est pas normal que sous prétexte de l'acquisition d'un tableau de maitre, on s'arroge le droit de priver le reste du monde du droit de le contempler.

Le minimum serait au moins de l'exposer chez soi pour le plaisir des siens, ou de proposer de le louer aux musées occasionnellement.

Page écrite le 20-01-2007

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
30-06-2015 à 17:19
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

1

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant la pavana - le 02-06-2015 à 17-32

Cette propostion sur la notion de propriété demande en effet réflexion . dans certaines sociétés la propriété est collective et s'en porte bien . Dans les zones rurales  on peut imaginer que les champs ou bétails appartiennent à  tous...cela éviterait les grandes propriétés qui raflent toutes les aides , ou éviter des grands projets inutiles.

Et qu'alternativement "un(e) chef"nommé(e) ou élu(e) soit responsable de la bonne gérance du bien commun .......Idem dans le milieux urbains des logements...etc..

Ajouter un commentaire.