NOUVEAU !
4 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/luxe.jpg
 
Réflexions



L'état fort ! - 10 juin 2007


Préconiser l'état fort peut avoir deux sens très distinct:

  • Des institutions fortes, une démocratie bien organisée et qui gouverne réellement et peut imposer aux égoïsmes économiques des actions de partage et de solidarité.

  • Des individus forts qui imposent aux démocraties leurs visions personnelles et plus cohérentes souvent que le flou qu'une démocratie faible peut engendrer.

Dans les deux cas on n'évite pas les dérives, une démocratie régie par la loi du plus grand nombre peut faire d'énormes erreurs car rien ne prouve que le plus grand nombre soit inspiré par la meilleure solution. Mais lorsqu'il s'agit d'une individualité tout dépend de sa psychologie et sa sagesse, un caractère un peu paranoïaque peut conduire à des catastrophes.

C'est pour ces raisons qu'il faut des gardes fous intangibles, gravés dans le marbre, c'est le rôle des lois primordiales : Les constitutions. Leur première vocation est d'instituer des droits irrévocables, et d'imposer le respect des lois aux hommes comme aux démocraties.

Regrettant la faiblesse actuelle de la démocratie, due à une constitution favorisant la solution de l'"homme fort", je souhaite à long terme voir changer cette constitution.

A court terme je jugerais très grave que cet homme fort se permette d'enfreindre les lois de cette démocratie:

  • Séparation des pouvoirs (ce qu'il en reste),

  • Respect de la laïcité,

  • Respect du suffrage exprimé (vote sur la constitution européenne),

  • Refus de la corruption (pas de cadeaux d’entrepreneurs privé),

  • Respect de l'égalité et de la fraternité (pas de passes-droit pour les nantis),

  • Respect de la liberté de presse (pas de dépendance et aucune censure).

  • Priorité de l'éducation sur la répression.

Quant à l'autre solution: préconiser le "moins d'état", seuls les extrémistes du libéralismes savent défendre cette solution. Sans état, j'estime que c'est ouvrir la porte au règne des réseaux relationnels avec entre autre ceux très éfficaces des mafias en tous genres. N'est ce pas ce qui se passe ?

Page écrite le 10-06-2007

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

1

0

1

1
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant Bal - le 19-05-2012 à 19-08

Je suppose qu'en démocratie, c'est le niveau de tous qui rend "forts". C'est pourquoi l'éducation doit être la priorité rouge des démocraties qui cherchent le progrès, avec entre autres : le bonheur et la réalisation de soi. Le reste viendra en prime tout seul, naturellement ...

Ajouter un commentaire.