NOUVEAU !
2195 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/monnaie.jpg
 
Brouillons pour une constitution.


Petite histoire simple sur l'usage de la monnaie.


Pour comprendre le phénomène monétaire, imaginons une situation extrême :

Robinson Crusoë est seul sur son ile, il lui reste des pièces de monnaie dans sa poche, quelle valeur ont-elles ? Celles du souvenir de la civilisation, mais il est seul et elles n’ont plus qu’une valeur de reliques.

Arrive Vendredi, il observe que pour Robinson ces pièces ont de l’importance, mais lui ce qu’il aimerait avoir c’est un fusil, il sait pécher alors il pèche un beau poisson et propose de l’échanger contre une pièce. Robinson accepte car il en a mare des fromages de chèvre et du pain sec.

Plus Vendredi pèche moins robinson a de pièces, elles en prennent que plus de valeur à ses yeux. Vendredi est ravi de voir que toutes ses pièces prennent de plus en plus de valeur.

Arrive la dernière pièce, Robinson ne veut pas la lâcher même pour une promesse de cent poissons. Vendredi alors lui propose de changer ses chères pièces contre son plus beau fusil. Robinson hésite mais se dit après tout pourquoi pas je pourrais recommencer à échanger des poissons contre des pièces qui auront d’un coup beaucoup perdu de leur valeur !

L’échange est fait mais dès que Vendredi pris le fusil, il menaça Robinson, lui reprit toutes ses pièces et décida d’arrêter de pécher pour Robinson, et plus tard Vendredi finit par jeter les pièces à la mer car elles n’avaient aucune valeur pour lui et Robinson n’avait plus rien à lui vendre…

De cette petite histoire on peut déduire des observations à propos de la monnaie.

  • La monnaie a une valeur affective par reconnaissance d’une appartenance au groupe humain qui l’a émis.

  • La monnaie perd toute valeur si elle ne représente rien d’affectif.

  • Elle est ensuite une valeur d’échange elle permet de satisfaire des besoins en facilitant un troc surtout pour celui qui n’aurait pas grand-chose de valeur équivalente à offrir.

  • Pour que ce troc soit possible il faut que les deux partenaires reconnaissent une valeur à la monnaie, qu’il lui fasse confiance et aient quelque chose à échanger.

  • La monnaie prend d’autant plus de valeur pour celui qui en moins, et perd beaucoup de valeur pour celui qui en a trop.

  • Elle donne l’espoir de pouvoir prolonger les échanges à ceux qui croient en sa valeur.

  • Elle donne l’illusion de pouvoir et richesse à celui qui en a plus que l’autre,

  • Elle peut changer de main par le commerce comme par la force.

  • Elle perd toute valeur si elle est totalement possédée par l’un des deux acteurs de l’échange que ce soit par force ou par sagesse.

Qu’en penser pour notre quotidien ?

Aujourd’hui la confiance diminue envers système monétaire c’est donc sa valeur qui baisse. Pour ceux dont le travail et la production diminue, la monnaie représente de plus en plus la richesse, car elle devient pour lui très importante, d’autant plus qu’elle se raréfie.

Celui qui possède de grande quantités monétaires se croit riche jusqu’au jour il se rend compte qu’ayant quasiment acquis toute cette monnaie, elle ne vaut plus rien si elle n’est plus échangeable avec personne.

Alors faute de pouvoir travailler les uns accordent à l’argent une telle importance qu’ils sont prêts à tout pour le prendre, les autres gavés de liquidités aperçoivent avec angoisse l’écroulement possible de toutes ces valeurs accumulées, ils sont prêts à tout pour relancer l’économie.

Tout est en place, la guerre peut commencer.

15 février 2009 (Ancienne version). - retouché le 20 juillet 2011

Retour.

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

0

0

1

2
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant association arcrachatcredits.org - le 19-08-2011 à 16-11

un article intéressant L'arnaque de la privatisation de la création de la monnaie
sur le site agoravox.fr/actualites/economie/article/l-arnaque-de-la-privatisation-de-99218?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campa

confirme la question que la monnaie de doit pas appartenir au secteur bancaire privé  ni au tradeur qui peuvent manipuler plusieurs milliards virtuels mais a l'institution BCE

Ajouter un commentaire.