NOUVEAU !
1670 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/douane.jpg
 
Brouillons pour un projet de constitution



Les droits de douanes


Avec des barrières douanières les articles n'ont pas la même valeur d'un pays à l'autre, précisément c'est comme si le mètre devenait extensible, la tonne de charbon devient luxe ou banalité suivant que le pays est producteur on non.

Une frontière n'est qu'un artifice des états nations. Promenez vous et regardez si sur le terrain vous verrez une frontière, ce n'est qu'un artifice administratif.

Quand tous les puissants sautent allègrement par-dessus ces frontières sans difficultés, je trouve que permettre à tous la même chose n'est que justice.

Oui je sais, on nous dit que cela pose des problèmes économiques. Je dis Non : cela "révèle" des problèmes déjà existant mais ne les rajoute pas.

Exemple, en France le travail est trop cher, c'est notre problème existant, en supprimant les frontières la concurrence vient nous le prouver ! A nous de faire ce qu'il faut, mais remettre les frontières en place revient à refroidir le thermomètre pour faire tomber la fièvre du malade.

Les protections douanières ont pour résultat la suppression d'une forme de concurrence, je pense qu'elles ne sont qu'une solution à très court terme, et que ce frein à l'émulation est toujours négative en fin de compte. D'autant qu'une barrière douanière finit toujours par être à double sens.

D'ailleurs une barrière n'est-elle pas par définition une limitation de liberté ?

Page écrite le 20-01-2007

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

1

0

0

0

0

0

1

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant Anonyme - le 03-02-2011 à 20-42

pas d'accord...

http://petitprogramme2012.blogspot.com/2011/01/protectionnisme.html

Intervenant Trazibule - le 03-02-2011 à 22-57

Faire du protectionnisme un outil pour lutter contre la pollution,  afin de protéger à la fois le marché intérieur et la nature  est une piste intéressante. Mais j e trouve très caricatural de mesurer cette pollution au seul CO2 ! Les pros nucléaires se frottent les mains.

Plus original, le fait de taxer les produits en fonction du niveau de protection sociale de  l’importateur,  est aussi une réflexion utile, et si j’ai bien compris  cette phrase « Le produit de cette taxe serait naturellement à reverser aux pays fabricants, » l’idée de reverser cette taxe au pays fournisseur afin de lui imposer de pratiquer un système social est fort sympathique, mais comment empêcher le pays de réduire ses factures d’exportation  du montant de ce reversement pour annuler son effet ? Il faudrait  reverser ces sommes sous forme d’aides sociales aux populations locales, mais bonjour l’ingérence !

Je me permets de proposer une autre solution qui au bout du compte va elle aussi réduire la concurrence étrangère, sans montrer le moindre  protectionnisme. Car le gros inconvénient du protectionnisme est qu’il entraine immédiatement un protectionnisme inverse,  ces frontières économiques prennent ainsi de plus en plus d’importance, jusqu’à dégénérer en incidents et en guerres.

Alors désolé mais par éthique, je ne crois pas positif  l’idée du moindre protectionnisme. Parmi les choix possibles je préfère toujours choisir celui qui tisse le plus de liens sociaux, la paix nait de ce principe  essentiel.

Intervenant Claude Mourre - le 08-02-2011 à 19-54

C'est vrai , les frontières ne sont plus à la mode . Il est de bon ton d'être " citoyen du monde " ...

Aussi je vous conseille , Cher Monsieur Trazibule , de lire l'excellent petit texte de Régis Debray intitulé " Eloge des frontières " . ( Il faut savoir nager à contre courant pour s'approcher un peu de la vérité ! )

" C'est toujours au delà des frontières que se trouvent les mines d'or " !

Plus de frontières ... plus de mines d'or !

Intervenant Temperance - le 12-10-2012 à 07-59

Vous avez en parti raison et en partie tort. En effet la concurrence loyal avec les pays industrialisés développés est une bonne chose et ne doit pas être heurter par des droits de douanes. Cependant pour ce qui est de la concurrence avec les pays a des très basse protection sociae le protectionnisme est indispensable. Le protectionnisme rétablira une concurrence loyale.

Ajouter un commentaire.