NOUVEAU !
1704 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/elections.jpg
 
Brouillons pour un projet de constitution



Egalité des droits de vote


Cela parait logique à certains: Accorder aux gens qui le méritent, plus de droit à la décision qu'aux autres.

Mais qui serait assez sage pour affirmer que celui-ci est meilleur que l'autre ? Surtout que ces notions varient suivant des opinions politiques, religieuses ou économiques.

Et ceux qui sont rejetés qu'en fait on ? Ils n'ont pas le droit de s'exprimer ? On les abats sur place ?

Donc pour moi c'est NON pas de différentiation: Puisqu'il n'y aura jamais de juge assez compétent et impartial, il n'est possible que de définir un droit égalitaire pour tout le monde.

Et si je trouve scandaleux que l'imbécile du coin aie le même droit de vote que moi, il ne me reste que les choix soit de le convaincre, soit de l'aider, soit au minimum de voter pour que ma voix annule au moins la sienne.

Page écrite le 20-01-2007



Entendu ce jour (14-03-2009) un candidat humoriste ivoirien à la présidence Adamo :

« Quand il y a la guerre, les premières victimes sont les enfants !
Pourquoi les enfants n’ont-ils pas le droit de vote ? »

C’est vrai, provoquant oui, mais après tout en quoi le vote des enfants serait moins valable que celui des adultes ? Parce qu’ils sont moins au fait de la politique ? Quand des adultes ivrognes, débiles ou carrément méchants ont le droit de vote ils ne sont pas plus matures que certains enfants.

Souvent même la générosité et l’énergie des enfants est beaucoup plus positive que la plupart des adultes, calculateurs, désabusés ou jaloux de leurs semblables.

La nationalité, telle qu'elle est définie sur cette page, s'acquiert par la capacité à lire et comprendre la constitution pour s’engager à la suivre, il serait tout à fait envisageable dans cette logique que l’examen de passage permettant d’accorder à l’enfant l’acquisition de cette nationalité, lui accorde de fait ce droit de vote en même que le bénéfice des avantages et l’engagement à remplir les devoirs, indépendamment de tout autre critère d’âge.

Inversement celui qui ne peut pas lire ou comprendre la constitution n’acquiert ce droit de vote qu’après une dérogation démontrant qu’il en connaît au moins les principes et s’engage à en appliquer les usages. L’examen d’acquisition de la nationalité ne doit pas être forcément par écrit.

Page écrite le 23-06-2009

Retour page "organisation politique"

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

0

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Ajouter un commentaire.