NOUVEAU !
1670 visiteurs en ligne.
Si vous souhaitez dialoguer avec eux
voici un forum à votre disposition.
 
Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


postmaster@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/journaux.jpg
 
Billets d'humeur



Idées loufoques ? 06-11-2005

Tiens je vous propose mon idée (débile ?) pour résoudre deux problèmes à la fois: Le risque nucléaire et le chômage ! (quel prétentieux suis-je !):

On crée des ateliers avec des vélos fixes où celui qui pédale gagne les kilowatts qu'il produit! Avec animations bien sûr, musiques, vidéos, concours et autres motivations. Toute personne qui veut se faire un peu de monnaie vient pédaler! En plus suivant le tarif jour ou nuit, on gagne plus ou moins.

Plus besoin de centrales nucléaires ! Et n'importe quel chômeur ou marginal peut venir gagner son sandwich !

Hein qu'elle est bête mon idée ! (Oui elle est bête, calculs fait: Le rendement humain est désespérément faible...)

Autre idée:

Les paysans manquent de main d'œuvre, les citadins manquent d'exercice...

Les premiers trouvent que les centrales d'achat payent trop peu leurs produits, les seconds trouve les produits de la ferme trop chers sur le marché.

Organisons des stages de récoltes ! (c'est souvent la récolte qui a le plus besoin de main d'œuvre !) Rendez-vous le samedi matin au car direction la ferme, aujourd'hui récoltes de pommes ! Chacun repart avec son panier après avoir fait du sport dans les arbres ! Le paysan peut vendre une récolte qui lui coûte moins cher, et la grande surface est obligé de baisser (un peu) ses prix vu cette concurrence enfin loyale !

Voulez vous encore une de mes idées ?

Des immeubles sont insalubres ! On y envoie des flics au lieu d'ouvriers. C'est catastrophique pour l'image de marque d'un gouvernement et en plus ce n'est pas sûr que cela coûte moins cher.

Ma solution: Organisons un stage de formation aux personnes habitant l'immeuble et qui sont au chômage: Apprendre à faire une installation électrique, à faire de la plomberie, de la peinture, de la maçonnerie, etc... Exercice pratique, ils remettent à neuf leur vieil immeuble. Juste besoin de payer deux ou trois artisans assez pédagogues... Vous verrez un immeuble tout remis à neuf pour pas cher et des habitants qui se mettront, au miracle !, à respecter leur habitation ! Qui sait, ils continueront peut-être dans cette branche (il parait que l'on manque de plombier !)

Voilà encore une idée (débile vous croyez ?)

Bon si vous en voulez d'autres je suis intarissable...


Dette de la France ! 10-02-2007

Etre endetté parce qu'on a un projet à terminer ok. Un ménage se couvre de dette pour construire sa maison c'est logique.

Mais quel projet est à l'origine de ces dettes gigantesques ? Aucun il me semble.

Cet argent emprunté n'est pas là pour une réalisation d'avenir. C'est uniquement le cumul catastrophique d'une mauvaise gestion.

N'oubliez pas que nous avons une monnaie fiduciaire, c'est à dire que sa valeur n'est assurée que par la confiance qu'ont les utilisateurs envers les structures à l'origine de son émission.

La confiance c'est fragile, surtout quand je sais qu'un certain directeur de banque européenne a déjà fait ses preuves au Crédit Lyonnais.


Qui décide de l'économie française ! 09/03/2006

Je ne pense pas que les politiques connaissent quoi que ce soit à l'économie pour la plupart. Regardez leurs itinéraires, d'où viennent-ils par quels professions ou expériences sont-ils passés ? Je serais très intéressé à lire le curriculum vitae de certains. (Enfin le vrai, pas celui qui est officiel ).

C'est pourquoi ils s'entourent "d'experts" en économie.

Je suis encore plus sceptique sur les économistes, en tout cas ceux que j'ai côtoyé, sortaient de facultés d'économie et sont devenu "économistes" car ils seraient bien incapable de gérer ne serait ce qu'une épicerie. Par contre manier chiffres et théories, beaux discours, lois et prévisions, ça ils savent le faire.

Au fait connaissez-vous une prévision économique qui se soit réalisée ? La météo est bien plus précise ! D'ailleurs c'est grâce à cet aveu d'incertitude que les cours de la bourse existent ! Il n'y aurait pas plus de bourse s'ils étaient aussi sûrs de leurs lois, que de loto si l'on savait prévoir les numéros gagnants.

Je me trompe ? Alors je dois être un économiste qui s'ignore !


A propos du CPE 13/04/2006

Je ne suis ni d'accord avec Villepin qui se dit incompris, ni avec ces syndicats qui suivent et profitent d'un mouvement épidermique sans solution de rechange, qui ne sait que dire "Non !". Arrêtez de tout voir en rouge ou en blanc ! Il faut essayer de trouver mieux et d'inventer des solutions:

Il faut faciliter le licenciement pour permettre une meilleure embauche ? Oui d'accord. Bien sûr qu'un employé rentable sera gardé en fin de CPE par un patron un tant soit peu logique, mais restera-t-il rentable lorsque son contrat se mettra à coûter plein pot de charges sociales ?

Pourquoi avoir été aussi inconscient de donner l'impression de tout donner au patron sans rien exiger d'eux en échange, ni rien offrir au salarié qui accepterait une situation délicate sans compensation ? Une loi qui donne tout aux uns et rien aux autres n'est pas une loi acceptable à mon avis, car tout "droit" donné se doit d'être assorti d'un "devoir", jamais de risque sans compensation, jamais de décision sans justification, jamais d'action sans contrôle... Oublier ces règles mène à un monde déréglé c’est ce qui se passe....

Solutions : Si le CPE avait donné ce "droit de licencier" assorti d'un vrai "devoir de former" pour les chefs d'entreprises d'un coté, et que pour les jeunes le "risque" d'être licencié était assorti par exemple d'une "participation" même symbolique aux profits de l'entreprise, alors j'aurais approuvé un contrat équilibré.

Au moins risques et bénéfices auraient été partagés.

Autre problème : Tout le monde n'est pas la perle rare, il existe nombre de salariés ordinaires qui eux aussi auraient besoin de travail. Et alors qu'est ce qu'on fait d'eux ? On les envoie en camp de réinsertion ? On les abat sur place ?

Je crois que vouloir juger les rapports sociaux que sur le strict plan économique est le meilleur moyen de ne rien comprendre aux mouvements qui les motivent.


Spectacle ! 30-04-2007

J'ai l'impression de voir se rejouer le système Berlusconi :

Tous les médias gérés par des grands capitaux qui soutiennent leur candidat, avec des moyens financiers fabuleux: Ces meetings à grands spectacles coûtent une fortune, qui paie ? Pourquoi ? Et qu'attendent-ils en retour ? Mafias ? Scientologie ? Banques ? Patrons ? Je ne sais, en tout cas tous ceux qui possèdent des fortunes actuellement et qui par-dessus tout souhaitent les garder, voir de les augmenter !

Le changement annoncé : en prenant les mêmes ? Avec les mêmes idées ? Vous n'allez pas croire que l’acteur vedette aurait changé d'un coup, comme ça, miracle ! Quel rôle de composition !

La manipulation de masse est une technique très au point ! Nous en avons sous les yeux un exemple remarquable à garder pour les anales...

C'est magnifique et impressionnant : Je le reconnais le spectacle est beau, tout est fait dans ce but, mais le jeune premier me parait un peu usagé, il ne tiendra pas longtemps dans ce rôle de composition. Lorsque le rideau sera tombé et que vous serez de nouveau dans la réalité, fini les paillettes, les mots accrocheurs, les promesses délicieuses...

Les patrons reprendront leurs billes et réclameront les comptes, tous les comptes, et marchez droit ! Bossez plus pour une "promesse" de gagner plus ! Déjà des suicides dans les entreprises pour stress, des paysans qui bossent et finissent par se faire expulser pour dettes de leur ferme familiale, des infirmières exténuées qui ne peuvent plus bosser plus et réclame non des augmentations ou des heures supplémentaires mais des postes pour les aider !

Oui je sais l’alternative n’est guère meilleure, mais j’ose la croire plus sincère… Pour moi, il est plus dangereux d’être compétent pour construire un mauvais idéal social, que d’être incompétent pour construire un idéal plus humain.

Pendant ce temps les gosses sont toujours dans la rue, désœuvrés à réclamer le droit au respect au travail et à la consommation, le modèle capitaliste est bien enseigné, mais pour ce qui est de passer à la pratique, c’est autre chose… En cadeau prime, ils auront en plus la nécessité de rembourser nos dettes ! Et vous croyez encore qu’ils accepteront gentiment de payer vos retraites ? Ce n’est plus du rêve c’est de l’utopie parfaite ! Et dire qu’on me dit utopiste quand j’essaie de trouver des solutions …

Pendant ce temps les scientifiques annoncent tous, quelque que soit leurs spécialités, la grande catastrophe à venir, et le votant continue toujours à vibrer devant le grand spectacle des apparences. Tout cela bâti des châteaux de sable prétentieux alors que la marée monte.

Quand le Titanic coulait, des passagers très classe jouaient au foot avec un bout de glace sur le pont et on probablement du se disputer sur le meilleur arbitre à choisir. Voilà l’impression que j’ai de ces élections.

Ce système d’élection piège les électeurs et les idées, cette constitution offre des pouvoirs délirant pour un seul homme, allez ! Donnez votre voix, vous n’aurez plus que le droit de vous taire !


tristesse - 4 mai 2007

Je suis très triste de la situation actuelle :

Sarkosy est d'après mes sources financé et sous l'influence de la secte de scientologie (Cherche "sarkosy scientologie" sur Internet et tu liras) C'est donc la déformation de la loi de 1905 qui nous attend, le détournement de la laïcité, le rapport également particulier avec l'islam qui peut tourner en affrontement grave.

Sarkosy a utilisé le système Berlusconi de manipulation de tous les medias à son avantage d'autant plus facile que la pluralité d'expression a fortement diminué avec la logique économique Le Medef dirigée par la responsable d'un institut de sondage manipule les sondages comme les médias Les techniques de sémantique et d'imagerie mis au point par les publicitaires arrivent à un tel niveau de manipulation qu'il faut beaucoup de compétence pour les décoder. Même l'enregistrement de la voix peut être enrichi de fréquences sympathiques ou antipathiques, c'est d'une facilité déconcertante, quasiment indétectable et d'une efficacité redoutable. Le modèle social proposé est proche du national socialisme, remettre l'économie d'aplomb par le système autoritaire, refuser les syndicats et le dialogue, créer des coupables parmi ceux qui peuvent le moins se défendre, reprendre les techniques propagande stalinienne » sur l'éloge du travailleur efficace qui se lève tôt, construire des prisons et fermer les écoles sauf celles de l'excellence. Réduire les services publics en économisant sur les fonctionnaires, sauf ceux de la police. Enrober le tout par les techniques des médias obéissants (propagande). Utiliser des allégements de charges sociales accordés au cas par cas favorisant suivant son bon vouloir les entreprises qui plaisent, entraîne un déficit insoluble de la sécurité sociale qui peut alors facilement tomber dans la privatisation avec les soins à plusieurs vitesses et des entreprises commerciales sur le droit à la santé qui devient un luxe. ...
J'arrête car j'ai trop peur de passer pour un farfelu...

Mon espoir :

La politisation actuelle montre une maturité étonnante: Les taux d'écoutes des émissions politiques qui ont saturé nos ondes ont été exceptionnels, le niveau des dialogues et des échanges d'idées a été correct, le taux de participation aux élections est lui aussi remarquable. L'information circule très vite sur Internet et n'est pas encore trop manipulée De nouveaux électeurs se sont mis sur le 'marché' et s'ils n'ont pas l'expérience, ils ont au moins une possibilité de faire la surprise La France est transformée en semi dictature par la constitution de 1958 (voir le rôle du président sur Trazibule) comme elle n'a pas cet esprit, la seule réaction logique est d'imposer une cohabitation. Mais le système électif choisi est très subtil pour bloquer l'émergence des idées nouvelles forcément minoritaire.
… même en voulant décrire l’espoir me revoilà pessimiste !…

Il ne reste plus qu'à se dire soyons vigilant et près à défendre pas à pas nos valeurs qui risquent d'être durement éprouvées...

Sécurité ? - 5 mai 2007

  • Votes électroniques
  • Suivi des communications internet
  • Caméras de surveillance
  • Pistages via les téléphones portables et les cartes bleues
  • Croisements statistiques des fichiers informatiques, fisc, santé, banque, travail, loisirs, etc...
  • Fichage individuel via le code génétique
  • Reconnaissance électronique des empreintes digitales du visage des yeux ou du son de la voix...

Enfin il arrive le monde de rêve où le criminel est toujours retrouvé, toujours puni ?

J'ai lu que Staline disait "Ce n'est pas celui qui vote qui décide. C'est celui qui compte les voix." Pourquoi me rappelle-je cette phrase ? Parce que je voudrais reprendre l'idée : "Ce n'est pas celui qui a fauté qui sera jugé, mais c'est celui qui traque le fautif qui décide qui doit être jugé".

Imaginez ces méthodes entre les mains d'un groupe d'individus intégristes ou simplement tellement convaincus d'avoir raison qu'il s ne veulent plus tolérer d'opposition... Imaginez qui pourra oser s'opposer ou seulement envisager de lutter ?

Ce n'est pas un cauchemar c'est seulement la réalité d'aujourd'hui qui achève de se mettre en place, heureusement que, informés par des médias libre de toute influence, soucieux de nous laisser penser par nous-mêmes, nous n'élisons toujours que des gens parfaitement intégres, nest-ce-pas ?...

Sarkosy tiendra-t-il ses promesses ? - 5 mai 2007

Mais je ne souhaite surtout pas qu’il tienne ces promesses :

  • Abolition des droits d’héritage :
  • L’avantage des droits d’héritage est d’équilibrer un peu au moment de la transmission l’équilibre entre les différentes couches sociales, supprimer ces droits est une prime à la richesse, transmisse sans limite, les grandes familles peuvent tout s’approprier sans limite.
    Détails

  • Défiscalisations des heures supplémentaires :
  • Joli cadeau comme toutes les défiscalisations faites au cas par cas, mais qui fait ce cadeau ? C’est la sécurité sociale, déjà très mal en point qui paye ces cadeaux. Quand le trou sera insoluble il deviendra facile d’atteindre ce but inavoué : privatiser la sécu ce qu’attendent depuis longtemps les grandes banques et assurances. Et nous aurons la médecine à plusieurs vitesses.

  • Tva sociale :
  • C’était une bonne idée : « déplacer les charges sociales du salariat vers la consommation » mais si c’est sous forme de TVA donc récupérée par les entreprises, c’est encore les seuls consommateurs ordinaires qui paieront, donc encore une mesure accroissant l’écart entre les couches sociales.
    Pour en savoir plus .

  • Réduire les fonctionnaires :
  • Quand dans la justice, les hôpitaux, l’éducation nationale, on manque de personnel, quand le service public est en chute libre fermetures de maternité, d’écoles, de postes, de perceptions, etc… Vouloir réduire le nombre de fonctionnaire, revient à vouloir refroidir le thermomètre pour soigner la fièvre du malade, mieux vaudrait les responsabiliser, et réduire les gaspillages, mais comme les plus grands gaspillages sont réalisés dans les plus hautes fonctions, donc les moins réformables, cela devient très difficile.
    Une piste possible ?

  • Fin des régimes spéciaux :
  • Ce serait parfait si le nivellement ne se fait pas par le bas ce qui semble pourtant être le projet. Mais les problèmes de retraite, sécurité sociale, dette de l’état, aides sociales, délocalisations ne pourront pas être résolus au coup par coup séparément les uns des autres car ils sont liés sinon on déshabille l’un pour habiller l’autre.
    Une solution ?

Page écrite le 29-05-2007

               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

0

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Ajouter un commentaire.