Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


courriel@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/bandeau-defaut.jpg
 
Réflexions sur les lois en cours.



A propos des lois sur la prostitution.


Lorsque quelque chose nous déplait nous n’avons guère de solution :
Soit l’interdire, soit proposer autre chose de mieux, soit créer des conditions plus acceptables.

  • Interdire la prostitution ou interdire tout ce qui la fait fonctionner, impose à ceux qui la pratiquent, de travailler en cachette donc être soumis à toutes les pressions qu’elles soient légales ou illégales. Les mafias font leur fortune et leurs pouvoirs en décrétant des interdits pour les autres et en les bravant soi-même. (Est-ce que les pouvoirs légaux sont des mafias ?)

  • Proposer quelque chose de mieux ? Faire un autre métier ? Encore faut-il pouvoir en trouver un et en avoir les compétences. Quand nous serons capables de supprimer le chômage, peut-être serons-nous capable de proposer quelque chose de mieux. Mais aujourd’hui vu la qualité et les rémunérations des emplois proposés, nettement moins payés, cette solution semble une sinécure.

  • Corriger les conditions de la prostitution ? Je pense que si nous le voulions cela pourrait se faire, encore faudrait-il ne pas se laisser embobiner par des puritanismes d’un autre temps. Le « bien pensant » n’a jamais bien compris la réalité puisque précisément il se prétend moralement au dessus et ne juge qu’à l’aune de sa foi. Le fait même d'oser parler de prostitution leur apparait déjà comme génant pour leur carrière.

Je ne crois pas que la plupart des gens aient la chance de faire un métier par vocation mais parce que la vie le leur impose en partie, que l’on vende sa force, son habileté, son intelligence, sa fourberie, ne fait pas grande différence à vendre sa beauté ou son sexe. Certains osent même bien vendre leur honneur ou leur morale ! Tout ce qui est utile aux autres est vendable ! Et si cette utilité est morbide elle est soignable à condition au moins qu’elle soit reconnue comme maladie !

Alors ne laissons pas des travailleurs quels qu’ils soient hors les lois qui leur donnent un minimum de défense et de respectabilité. Ils ont droit comme les autres à avoir « pignon sur rue », la seule condition est que comme pour toutes les autres professions cela reste un choix au moins aussi libre que les autres dans le cadre restreint des conditions actuelles d’existence.

Un maçon peut vendre sa force et sa santé, un curé peut vendre de l’illusion, un publicitaire peut vendre du rêve et du mensonge, un psychologue peut vendre de la santé mentale comme un médecin peut vendre de la santé corporelle, une belle femme peut vendre la vue de son corps sur la scène du Crazy Horse, alors pourquoi une prostituée ne pourrait elle pas vendre de la santé sexuelle ? Surtout quand il existe tant de nécessiteux ! D’ailleurs il existe des civilisations où ce métier était des plus respectés !

Respectons-les, défendons-les, elles ne vendent que de l’amour, cela ne nous enlève rien, c’est certainement mieux que de respecter ceux qui fabriquent et nous vendent des OGM ou des armes.

Page écrite le 10-12-2013


               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 08:02
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

0

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Ajouter un commentaire.